6 septembre 2006

Dispositif Delphi de déconnexion réenclenchable de la batterie

Sur la plupart des véhicules, le câble reliant la batterie au démarreur et à l’alternateur, celui supportant les plus fortes intensités, ne bénéficie d’aucune protection par fusible. En conséquence, le courant électrique continue à passer dans ce câble lors d’un accident. Des courts-circuits à haute température et des arcs électriques peuvent se produire et donner naissance à un incendie.

Afin de parer à ce risque, Delphi commercialise un système coupant la connexion immédiatement après le choc. Déclenché par un signal envoyé par le module de l’airbag, le BDSD (Battery Disconnect Safety Device) déconnecte le câble de batterie. Ce dispositif de sécurité est désormais proposé avec une option de redémarrage moteur sécurisée. Elle permet au conducteur de redémarrer son moteur après un choc peu important s’il n’y a pas de courts-circuits électriques. Il s’agit là d’une première dans ce domaine qui apporte un réel bénéfice en terme de sécurité. Le conducteur peut bouger son véhicule du lieu de l’accident et éviter les risques potentiels d’une seconde collision.

Si le BDSD déconnecte le câble non protégé allant à la batterie, il ne coupe pas l’alimentation électrique des fonctions de sécurité du véhicule telles que le verrouillage électrique des portes, l’éclairage intérieur ou l’appel automatique des urgences. Il n’est doté d’aucune pièce extérieure mobile et est insensible aux décharges électrostatiques.

Haut de page