12 octobre 2006

Turbosuralimentation séquentielle chez Mercedes

Le downsizing des moteurs diesels continue son évolution. L’étape actuellement en développement est l’augmentation à la fois de la pression de suralimentation et de la plage d’utilisation. Les avantages de la géométrie variable des turbocompresseurs arrivant à leur limite, les motoristes font désormais appel à la turbosuralimentation séquentielle.

Après le moteur de la BMW 535d et le PSA 2.2 HDi, Mercedes va proposer un double turbo monté en série sur son 2.2 CDI. Ce moteur, qui équipera le Sprinter, délivrera 110 kW (150 ch) à 3800 tours/min et un couple de 330 Nm entre 1200 et 2400 tours/min. Il remplacera le cinq cylindres 2,7 litres. La suralimentation à double étage a été mise au point par BorgWarner.
Voir aussi le dossier La turbosuralimentation.

Haut de page