20 novembre 2006

Nouveau moteur 2.0 essence Renault-Nissan

L’alliance Renault-Nissan lance un nouveau moteur 2.0 essence appelé à remplacer le bon vieux bloc 2.0 F4R apparu au milieu des années 90 et décliné depuis à toutes les sauces (voir notre dossier sur la Renault Clio Sport). Il développe 101,5 kW (140 ch) à 6000 tr/min et un couple de 194 Nm à 4000 tr/mn. 85% du couple maximum est disponible dès 2000 tr/mm.

Le nouveau moteur 2.0 16v dispose d’un décaleur d’arbre à cames continûment variable à l’admission, d’une chaîne de distribution limitant le coût d’entretien et de deux arbres d’équilibrage. Les bielles, pistons et soupapes sont allégés pour réduire les frottements et faciliter son utilisation à haut régime (jusqu’à 6400 tr/min). Le carter cylindre en aluminium et certaines pièces en composite réduisent le poids. La réduction des frottements est aussi assurée par la montée accélérée en température du moteur via un double circuit de refroidissement. Ce système appelé « Split Cooling » permet de limiter le débit d’eau dans le carter cylindre en phase froide et jusqu’à 95° afin de favoriser l’élévation de la température de l’huile et des chemises. Enfin, détail de production, l’usinage du carter moteur est réalisé avec une fausse culasse pour obtenir une géométrie optimale des cylindres.

Haut de page