21 novembre 2006

La Commission Européenne accorde à Goodyear une subvention pour un projet de Recherche & Développement

La Commission Européenne soutient Goodyear dans le développement d’un pneu à très faible résistance au roulement tout en respectant l’environnement en lui accordant une subvention d’un montant de trois millions d’euros. Cette subvention fait partie du programme environnemental européen LIFE. Le coût total du projet est de plus de 12 millions d’euros. Pour ce projet, Goodyear travaille en étroite collaboration avec deux partenaires : la société de recherche italienne Novamont et le constructeur automobile allemand BMW.

"En accordant cette subvention, la Commission Européenne reconnaît et soutient Goodyear dans sa volonté de développer des produits dont l’impact sur l’environnement est minime – tout en garantissant un niveau de sécurité maximum pour l’automobiliste,", indique Joe Zekoski, Directeur Général du Centre Technique de Goodyear au Luxembourg. "L’un des principaux axes de développement de ce projet est la mise au point d’un nouveau matériau de charge de renforcement ‘bio’, comme alternative à la charge de renforcement traditionnellement utilisés dans les pneumatiques. Cette nouvelle charge de renforcement, fabriquée à partir de ressources renouvelables comme l’amidon de maïs, peut avoir un impact positif non négligeable sur l’environnement en générant une diminution des émissions de CO2 pendant son processus de production", précise Joe Zekoski.

L’autre partie du projet consiste en une analyse approfondie de la structure du pneu, afin de diminuer la perte d’énergie d’un véhicule qui roule. "Ce projet devrait permettre de développer des pneus avec une résistance au roulement encore plus faible, une longévité plus importante et des distances de freinage plus courtes," ajoute Joe Zekoski.

Haut de page