14 décembre 2006

Renault va lancer une voiture électrique en 2010

C'est l'une des conséquences du "Renault Contrat 2009", établit par Carlos Ghosn, dont l'un des axes est la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Outre la mise en place d'une gamme de véhicules aux biocarburants et le développement du "downsizing" des moteurs, le constructeur va prendre la voie de l'énergie électrique. L'objectif est la suppression de toutes émissions de CO2 lors du roulage en zone urbaine.

Il n'est apparemment pas question d'un partenariat avec les projets BlueCar de Bolloré ou Cleanova du partenariat Dassault-Heuliez, mais plutôt de faire travailler l'alliance Renault-Nissan. La coopération avec la marque japonaise porte sur la technologie des batteries lithium-ion et leur packaging, le moteur électrique, le dispositif de contrôle de puissance et le procédé de récupération d'énergie dans la phase de freinage.

Renault se concentrera essentiellement sur un marché de véhicules de flotte en Europe à l'horizon 2010. L'alliance Renault-Nissan travaille également sur le véhicule hybride, mais le constructeur français qualifie ce projet de "plus long terme".

Haut de page