22 décembre 2006

DaimlerChrysler développe un outil de peinture virtuelle

Bain cathodique Mercedes

Les ingénieurs DaimlerChrysler ont mis au point un programme permettant, pour la première fois, l’optimisation du processus de peinture d’une caisse en blanc. Avant même le début de la production, il sera ainsi possible de déterminer la méthodologie la plus efficace pour déposer la peinture. Cet outil devrait réduire les coûts de mise en place d’une chaîne de production, tout en améliorant la qualité du travail.

Les trajectoires de milliers de particules de peinture sont ainsi calculées, de leur sortie de la buse jusqu’à leur contact sur la tôle. L’outil fait aussi une estimation de la proportion de peinture perdue et calcule le rendement. Il prend aussi en compte l’influence des courants d’air, du champ électrique appliqué sur le support final et des températures nécessaires. Une estimation de l’épaisseur de la couche de peinture est réalisée, de même que les difficultés d’application dans les cavités et les aspérités de la carrosserie.

Haut de page