8 février 2007

Evolution des moteurs électriques : le rotor à cage d'écureuil en cuivre

Le moteur électrique de puissance est appelé à une plus large utilisation à moyen terme dans l’automobile, que ce soit en propulsion tout-électrique ou hybride ou pour un alterno-démarreur. Le rendement de ce type de moteur entre donc dans toute la chaîne de réduction de la consommation et des émissions de gaz à effet de serre. Dans cet objectif, la société picarde FAVI est devenue un spécialiste de la fabrication des rotors à cage d'écureuil en cuivre au lieu de l’aluminium.

L’utilisation du cuivre permet en effet une amélioration du rendement et une réduction des échauffements des anneaux et du stator. Toute la difficulté réside dans l’opération d’injection qui doit être réalisée à plus de 1300°C. FAVI a su résoudre cette problématique car, à cette température, il faut maintenir un cuivre liquide sans oxydation dans un milieu industriel compatible avec une production série. De plus, les moules doivent tenir durablement des températures supérieures à 1200 °C alors que l’acier fond à 1500°C, la marge est faible.

FAVI annonce qu’un rotor surmoulé en cuivre peut ainsi améliorer le rendement des moteurs électriques de 3%. Elle a obtenue, pour cette innovation, le trophée de l'Innovation Midest 2006. Plus d'information : www.favi.com/...rotor.

Haut de page