29 mars 2007

BMW présente son concept EfficientDynamics

La réduction des émissions de CO2 est l’un des grands défis actuels des constructeurs automobiles. BMW, dont les émissions moyennes de CO2 des voitures vendues étaient de 192 g/km en 2005, soit très largement au-dessus du nouvel objectif européen de 130 g/km pour 2012, vient de présenter un ensemble de technologies visant à se rapprocher de cette valeur :
  • Régénération de l’énergie au freinage sur l’ensemble des modèles, même sur la future M3, à l’aide d’un alternateur contrôlé par le calculateur du moteur (Brève technologique à venir). Estimation de gain en CO2 : jusqu’à 3%.
  • Témoin Auto Start Stop

    Fonction Auto Start Stop. Coupure/redémarrage automatique du moteur à l’arrêt sans avoir recours à l’alterno-démarreur. Actuellement proposé sur la nouvelle Série 1 avec 4 cylindres BVM, à venir sur 6 cylindres. Cette technologie sera plus longue à venir avec la boîte automatique car sa programmation doit aussi être adaptée (Brève technologique à venir). Estimation de gain en CO2 : jusqu’à 3%.
  • Indicateur de changement de rapport.
  • Pneumatiques à faible résistance au roulement.
  • Aérodynamique active. Volet de refroidissement derrière la calandre se refermant pour améliorer le Cx.
  • Injection directe en mélange stratifié avec injecteurs piézo-électriques à jet direct essence et pression d’alimentation variable. Plage d’utilisation en mélange pauvre étendue.
  • Développement des moteurs Diesel avec injection common rail à 2000 bars et suralimentation séquentielle (voir actualité du 23 mars 2007).
  • Direction à assistance électrique.
  • Pompe à eau électrique à débit variable.
  • Compresseur de climatisation débrayable.
  • Downsizing des moteurs essence et Diesel.
  • Limitation de la prise de poids. Le poids à vide du nouveau X5 est identique à son prédécesseur, malgré son allongement.
Ces évolutions sont déjà visibles sur quelques produits. Par exemple, avec des puissances accrues, respectivement de 15 et 10 kW, les nouvelles BMW 118d et 120d abaissent leur consommation de 16% par rapport à leurs devancières. Les émissions de CO2 ont été ramenées à 123 g/km sur la BMW 118d et 129 g/km sur 120d. À partir de 2008, le groupe BMW annonce qu’il proposera plus de 30 modèles – de la MINI à la BMW Série 5 – avec un niveau d’émission de CO2 inférieur à 140 g/km.

Haut de page