14 mai 2007

L’événement automobile du Shell Eco-Marathon 2007

Prototype vainqueur du
Lycée de la Joliverie (France)

L’histoire de l’automobile est entrée dans une ère multi-énergies et la 22me édition du challenge Shell Eco-Marathon, qui s’est déroulé ce week-end à Nogaro (France), en est un exemple concret. Si le Diesel et l’essence constituent encore la majorité des carburant du parc, les carburant bioéthanol et l’hydrogène représentent à présent 25% des véhicules participants.

Le challenge s’est encore plus internationalisé avec 20 pays représentés, confortant son positionnement d’événement européen. Autre chiffre, plus de 250 équipes présentes, un vrai succès une fois de plus, ce qui montre que ce challenge offre de réelles motivations pédagogiques et techniques pour les professeurs et élèves.

Les vainqueurs toutes catégories sont des habitués : le Lycée de la Joliverie de Nantes (France). Cette équipe référence garde leur première place avec un prototype à essence après avoir gagné l’année passée avec de l’éthanol. Ils ont parcouru une distance équivalente à 3 038 km avec un litre d’essence. Les supporters de Nantes ne s’attendaient alors peut-être pas à une seconde victoire venue d’ailleurs : la catégorie pile à combustible (PAC) a été remportée par l’équipe sœur, l’école Polytechnique de Nantes (France) avec 2 796 km alors que ce n’était seulement que la 2me participation de cette PAC. La seconde place de cette catégorie est tenue par une équipe qui monte, l’Université de sciences appliquées Hochschule Offenburg (Allemagne) avec 2 716 km. Enfin, notons la très bonne prestation de l’école ESTACA de Levallois-Perret (France) qui se place à la seconde place des prototypes Moteur à combustion interne. Cette équipe toujours très ingénieuse pêchait souvent par un manque de fiabilité. Le patron de l’équipe a su mettre les moyens pour rectifier ce constat lors de cette année scolaire et le résultat a porté ses fruits. Par ailleurs, le travail de la fiabilité n’a pas freiné leur volonté d’aller de l’avant puisque leur moteur utilise un mode de combustion HCCI partiel. Voir notre brève technologique Les technologies du Shell Eco-Marathon 2007.

UrbanConcept de l’Académie
De Haagse Hogesschool-Rijswijk (Hollande)

Le challenge 2007 a aussi marqué la progression de la récente catégorie UrbanConcept avec 42 engagés. Ces véhicules visuellement proches de ceux roulant sur nos routes apportent un intérêt supplémentaire à la compétition. Cette année, leur épreuve a été sévérisée par l’obligation d’effectuer 3 arrêts dans les stands, un fois de plus pour se rapprocher de la réalité de l’utilisation quotidienne d’un moyen de transport. Le gagnant est l’Académie De Haagse Hogesschool-Rijswijk (Hollande) avec un équivalent de 557 km. La coque de leur véhicule est en fibres de carbone et la propulsion est assurée par une pile à combustible.

Les partenaires du Shell Eco-Marathon, Bosch, Michelin, SKF et Adecco, ont pu apprécier le travail de tous ces professeurs et élèves réunis autour des mêmes problématiques à résoudre. Le challenge leur permet aussi d’approcher les jeunes passionnés et talentueux pour d’éventuels recrutements.

Haut de page