21 mai 2007

Stop-Start Valeo expérimenté par la RATP

Jusqu'à la fin juillet 2007, la RATP (Régie autonome des transports parisiens) expérimente un Microbus Gruau équipé d'un système Stop-Sart développé par Valeo sur la desserte "Bièvre-Montsouris". Le système met en veille le moteur quand le bus s'arrête, ce qui permet une réduction de la consommation de carburant et du niveau de bruit.

Cette expérimentation, fruit d'un projet de recherche partenariale entre la RATP, Valeo et le constructeur Gruau, a été retenue et labellisée par l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) et le PREDIT (Programme de Recherche et d'Innovation dans les Transports) en 2006 avec le soutien financier de l'ADEME au titre du programme national "véhicules propres et économes".

Le Microbus est équipé d'un alterno-démarreur stop-start monté depuis 2005 sur des voitures de série, mais doté sur le Microbus d'une fonction supplémentaire appelée freinage récupératif. Le principe de cet alterno-démarreur "StARS" repose sur la capacité du système à arrêter et à redémarrer le moteur instantanément et silencieusement. Dans les grandes agglomérations, où les arrêts sont très fréquents, le système Stop-Start pourrait permettre de réduire la consommation de carburant jusqu'à 20%. Par ailleurs, le moteur coupé élimine aussi toute source de bruit. Voir notre dossier sur l'alterno-démarreur.

Pour un gain de consommation encore plus important, Valeo a doté ce prototype d'un système de récupération d'énergie au freinage (freinage récupératif). Une partie de l'énergie cinétique du véhicule est transformée en électricité par l'alterno-démarreur durant les phases de ralentissement et de freinage. Cette électricité est stockée dans des super-condensateurs et peut ainsi alimenter le réseau électrique du véhicule sans décharger la batterie. Voir notre brève technologique sur le système BMW de récupération de l’énergie de freinage par l’alternateur.

Haut de page