21 juin 2007

Un 3ème feu stop intelligent proposé par NJORD

Les constructeurs seront très prochainement amenés à prendre en compte la sécurité des véhicules qui suivent. La société NJORD propose de passer du simple stade de l’information de freinage à une nouvelle signalisation arrière automatique permettant l’anticipation des risques de circulation.

A ce jour, les véhicules équipés de caméra ou de radar peuvent détecter un risque imminent de collision et fermer les vitres et le toit ouvrant, tendre les ceintures de sécurité, pré-activer les disques de frein… mais aucune information pour les véhicules qui suivent ! Il en est de même dans les cas d’activation de l’ESP lors d’une perte d’adhérence sur gravier, verglas ou aquaplaning. Il serait aussi sécurisant de mettre en harmonie, grâce aux LEDs de couleur, les feux de détresse avec le 3ème feu stop en orange clignotant qui est toujours inactif.

L’idée de NJORD est de rendre le 3ème feu stop « intelligent » pour apporter une solution innovante à ces situations dangereuses ou délicates. Il s’afficherait en rouge ou orange, clignotant ou non, après acquisition et analyse des données issues des nombreux capteurs qui équipent maintenant nos véhicules. De plus, il peut associer un panneau de LEDs intégré par exemple dans le bloc feu arrière pour afficher des symboles (triangle, PARK ou P, etc.) en fonction des risques ou des événements.
Ce brevet est disponible à la commercialisation.
Contact NJORD : francois.gentaz@mageos.com.

Haut de page