29 juin 2007

Un dépôt céramique Zircotec pour maintenir le filtre à particules à température

Dépôt céramique Zircotec

Un dépôt en céramique, déjà utilisé par cinq équipes de Formule 1, pourrait venir en aide à l’approche de la prochaine norme Euro 5. En réduisant de manière significative la perte de chaleur dans l'échappement, le dépôt de l’isolant Zircotec facilite le maintien des gaz d'échappement à une température élevée. L’intérêt est une réduction du temps de préchauffage des systèmes de post-traitement, de même qu’une nécessité moindre de placer ces derniers près des sorties de culasse et d’utiliser les métaux rares, ainsi qu’un meilleur contrôle des températures de gaz d'échappement.

Cette technologie serait particulièrement utile pour maintenir le filtre à particules à sa température de fonctionnement, en particulier dans les applications où le véhicule est souvent en arrêt provisoire comme les voitures et camionnettes de livraison ou les bus. Le positionnement du filtre dans le véhicule serait aussi moins contraignant et le temps de réponse du turbocompresseur amélioré.

Le dépôt de céramique est appliqué par pulvérisation au plasma, une technologie déjà employée par l’industrie nucléaire. Le spécialiste Zircotec annonce que la cette couche est endurante et résiste à des éventuels impacts locaux, par exemple lors des opérations d'entretien.

Haut de page