21 août 2007

Citroën lance la C4 BioFlex

A partir du mois de septembre 2007, Citroën commercialisera la C4 BioFlex fonctionnant au bioéthanol (E85). Elle est dotée d’un moteur de 1.6 litre développant 82 kW (113 ch) et sa consommation en cycle mixte est de 9,8 l/100 km comparée aux 7,1 l/100 km en mode essence. Les émissions de CO2 s’élèvent à 160 g, soit 9 de moins que la version 1.6i 16V standard. Malgré cette consommation supérieure, l’avantage économique reste positif : il passe de 9,23 centimes par kilomètre avec le SP95 à 1,30 € du litre, à 7,84 centimes avec l’E85 à 0,80 € du litre sur le territoire français. La C4 BioFlex peut rouler indifféremment avec du carburant sans plomb standard (RON 95 ou 98) ou avec un mélange pouvant contenir un pourcentage d’éthanol compris entre 0 et 85 %.

La mise au point de la C4 BioFlex a nécessité des travaux sur deux axes de développement. D’une part, le moteur importé du Brésil incorpore des modifications portant principalement sur certaines pièces en contact avec le carburant comme les segments et les sièges de soupapes. Les éléments liés à la circulation du carburant tels le réservoir, le module assurant le jaugeage et le pompage du carburant, les canalisations et le filtre à carburant ont aussi été aménagés. L’autre axe de développement a été le travail sur le soft moteur pour qu’il puisse s’adapter automatiquement au pourcentage d’alcool contenu dans le carburant. Pour assurer cette détection après chaque apport de carburant dans le réservoir, une analyse de la teneur en alcool est mise en œuvre pour choisir la meilleure courbe de fonctionnement. Pendant cette analyse, le moteur fonctionne avec des réglages de « protection » qui sont compatibles avec tous les types de mélanges autorisés, entre 0 et 85 % d’éthanol.

Lors de l’utilisation de carburant E85, les performances obtenues progressent, avec une puissance maximale de 82 kW (113 ch) au lieu de 80 kW (110 ch), et un couple moteur maximal de 153 Nm (au lieu de 147), toujours à 4 000 tr/mn. Il est a noté que l’intervalle de vidange de l’huile moteur passe de 30 000 à 20 000 km car l’E85 est plus corrosif que l’essence.

Haut de page