29 août 2007

Le Bimoteur, une solution originale de réduction de consommation d’énergie

Exemple d'un Bimoteur

Dans l’objectif de la réduction de la consommation et des émissions de CO2, un inventeur, Dominique Guérin, propose une solution originale avec des technologies conventionnelles : le Bimoteur. Son concept est l’utilisation de deux moteurs pour un véhicule. L’idée est partie de ce constat : 2 kW délivrés par un moteur de 3,5 litres essence à 2000 t/min consomme 1401 g/kW.h (soit 3,74 litres à l’heure) alors que cette même puissance fournie par un 800 cm3 essence à 1500 t/min n’utiliserait que 410g/kW.h (soit 1,09 litres à l’heure), donc 3,4 fois moins. Autre constat, tant en vitesse stabilisée jusqu’aux limites autorisées que lors d’accélérations urbaines, une puissance de l’ordre de 25 kW est suffisante.

Le concept est donc l’utilisation d’un « petit » moteur pour une conduite urbaine et à vitesse stabilisée dans les limites autorisées et l’apport d’un moteur « booster » pour des accélérations fortes et des conditions peu fréquentes telles que les côtes, la traction d’une caravane ou une conduite sportive. Dominique Guérin estime qu’un moteur de 500 à 800 cm3 (24 à 38 kW) selon la catégorie de véhicule serait suffisant, de même qu’un moteur « booster » de 500 à 2300 cm3 (25 à 115 kW).

Ces "deux moteurs" peuvent être construits dans un même carter. Plusieurs concepts d’implantation sont imaginés selon les contraintes de répartition de masse, tous avec une même boîte de vitesses. Un circuit de refroidissement à eau unique permet le maintien en température du moteur « booster », de même qu’un pot catalytique commun assure une dépollution permanente.
Pour plus d’information : Dominique Guérin.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page