31 août 2007

Plus de sécurité active et de prévention sur les Volvo

Volvo Driver Alert Control

Volvo Cars va proposer un système d’alerte de la vigilance du conducteur DAC (Driver Alert Control), une technologie disponible pour la première fois dans les véhicules de tourisme. Ce système est conçu pour alerter le conducteur lorsque son niveau de concentration diminue. C’est le cas, par exemple, d’une route droite et régulière où le conducteur se sent détendu et où le risque de distraction ou de somnolence est plus important. Le système se déclenche à 65 km/h et reste actif tant que la vitesse dépasse 60 km/h.

L’alerte de vigilance conducteur surveille les mouvements de la voiture et évalue le niveau de contrôle du conducteur sur le véhicule. Le système dispose d’une caméra et d’une unité de commande qui combine ses informations à celles obtenues par les capteurs de l’ESP. La caméra, installée en haut du pare-brise, mesure constamment la distance entre la voiture et le marquage des voies de circulation. Cependant, son fonctionnement peut être altéré par un éclairage médiocre, du brouillard, de la neige et des conditions météorologiques extrêmes. Quant à l’unité de commande, elle évalue le risque de perte de contrôle du véhicule. Si le risque est considéré comme élevé, le conducteur est alerté au moyen d’un signal sonore et un message textuel apparaît sur l’écran d’informations de la voiture.

« Nous ne surveillons pas le comportement humain, qui varie d’une personne à l’autre, mais l’effet de la fatigue ou de la déconcentration sur le comportement au volant. Notre système se base sur l’évolution de la voiture sur la route. Il détecte avec fiabilité les situations potentiellement risquées et avertit le conducteur avant qu’il ne soit trop tard », explique Daniel Levin, chef de projet pour la commande d’alerte du conducteur chez Volvo Cars. Et d’ajouter : « On nous demande souvent pourquoi nous avons choisi ce système au lieu de surveiller les yeux du conducteur. La réponse est simple : nous considérons que la technologie de surveillance des yeux du conducteur n’est pas encore suffisamment fiable. » L'Alerte Vigilance Conducteur peut également gérer les situations où le conducteur, trop concentré sur son téléphone portable ou sur un enfant, ne contrôle pas totalement le véhicule. « Cet effet secondaire positif provient du fait que le système évalue le comportement au volant plutôt que le comportement humain », précise Daniel Levin.
Voir la brève technologique La détection de la somnolence à l’aube de la réalité.

Le véhicule est aussi muni d’un dispositif d’alerte de franchissement de ligne LDW (Lane Departure Warning) qui alerte le conducteur par un discret signal lorsque la voiture dépasse l’un des marquages routiers sans raison apparente, comme lorsque le clignotant n’a pas été préalablement actionné. Il utilise également la même caméra pour surveiller la position de la voiture entre les marquages routiers. Le LDW se déclenche à 65 km/h et reste actif tant que la vitesse dépasse 60 km/h.

L’alerte de franchissement de ligne LDW et l’alerte de vigilance conducteur DAC seront regroupées en une seule option baptisée Système d’alerte du conducteur, qui sera disponible sur les modèles S80, V70 et XC70

A partir de la fin de cette année, ces mêmes modèles pourront aussi disposer d’un régulateur de vitesse automatique ACC. Ce dispositif offrira aussi la fonction d’anticipation de collision avec freinage automatique CWAB (Colision Warning with Auto Brake). En cas d’obstacle repéré sur la voie, le CWAB avertit le conducteur par un affichage tête haute et prépare le freinage. En l’absence de réaction du conducteur, les freins sont alors automatiquement activés. L’objectif du freinage automatique est de réduire la vitesse de l’impact, et donc le risque de blessure des occupants des deux véhicules. « À titre d’exemple, une réduction de la vitesse de collision de 60 à 50 km/h permet de réduire la force de l’impact d’environ 30 %. Pour les occupants, cela peut faire la différence entre des blessures graves et un accident sans conséquences. Dans certaines circonstances, le freinage automatique permet parfois d’éviter totalement l’impact », précise Jonas Tisell, chef de projet technique pour le système d’anticipation de collision avec freinage automatique chez Volvo Cars. Sa combinaison avec la caméra présentée plus haut permet une détection des véhicules à l’arrêt. Le dispositif assure aussi une fonction d’alerte de distance DA (Distance Alerte) pour aider le conducteur à respecter les distances de sécurité règlementaires.
  Yvonnick Gazeau

Haut de page