14 novembre 2007

Développement par la simulation des voitures de course chez les Formula Student

Formula Student-Team der
Technischen Universität Berlin

La « Formula Student-Team der Technischen Universität Berlin », plus connue sous le nom de « FaSTTUBe » a été fondée en 2005 par un petit groupe d'étudiants qui ne se satisfaisaient pas de ce que leur proposait le programme universitaire. Bien que ces passionnés de sport automobile aient dû au départ se battre pour être acceptés par leur université, la FaSTTUBe s'est désormais établie comme une institution au sein de la TU Berlin. L'équipe, qui compte aujourd'hui 30 membres venant des filières mécanique, informatique, électrotechnique et génie industriel, a déjà construit deux véhicules : la FT2006 et la FT2007.

Pour l'instant, l'équipe se trouve dans la phase décisive de la conception. Si de mauvaises décisions sont prises maintenant, les problèmes qui en découleront dans la phase de construction ne pourront être que très difficiles à surmonter. C'est pourquoi les étudiants ne laissent rien au hasard et vérifient leur conception par la simulation numérique. Malte Noss nous explique : « Pour des raisons de temps et de budget, il nous serait quasiment impossible d'essayer chaque composant dans le véhicule avant la phase finale. Il en va de même pour ce qui est de vérifier la faisabilité de l'assemblage, l'ergonomie, l'évitement de choc et bien entendu des essais en tenue de route. »

L'offre d'IPG (leur permettant d'utiliser CarMaker et IPG-KINEMATICS gratuitement), tombe donc à point. Malte Noss déclare : « L'utilisation d'un tel logiciel n'est possible qu'avec l'offre d'IPG. Une autre solution coûterait trop cher ou ne serait pas aussi complète. Les logiciels d'IPG sont faciles à prendre en main tout en étant très complets et précis dans la simulation. » Les Berlinois développent la cinématique de leur nouveau bolide sur un banc cinématique virtuel (IPG-KINEMATICS) et la teste dans le véhicule virtuel sur des circuits virtuels. Différentes solutions cinématiques sont étudiées par la simulation avec IPG-KINEMATICS et comparées les unes aux autres. La suspension est ensuite intégrée dans CarMaker et évaluée sur différents types d'essais. L'accent est mis sur la vérification d'un certain nombre de scénarios de test simples, mais fondamentaux. Les étudiants effectuent différents essais tels qu'accélération et freinage en ligne droite, ou encore vérification de la tenue en virage sur trajectoire circulaire. A cela s'ajoute l'étude de l'influence des aspérités de la route (route bosselée...) ou des variations d'adhérence (µ-split), sans oublier bien sûr de simuler le véhicule sur les circuits utilisés lors des compétitions des Formula Student (Figure en 8 à rayon constant, accélération, autocross et endurance).
  Yvonnick Gazeau

Haut de page