30 mars 2017
L’ESIGELEC au coeur du futur Cluster Véhicule Autonome normand
Circuler sur le Technopôle du Madrillet de la métropole rouennaise sera bientôt un jeu d’enfants. Un service expérimental de voitures électriques autonomes sera, en effet, mis en place dès 2018, pour permettre aux quelques 5000 étudiants et 2500 salariés de se déplacer vers les entreprises, les centres de recherche, le campus étudiant et, à terme, un quartier d’habitation. Le service proposera différents trajets, sur une première boucle de 1,5km avec trois véhicules ZOE de Renault.

Cette grande première européenne fait suite au partenariat entre Transdev, groupe pionnier dans les services de mobilité autonome et partagée, et Renault Nissan. La mise en oeuvre de ce service suivra trois étapes : en 2017, une première mise en circulation pour tester le système, en 2018, l’ouverture au public, et en 2019, l’extension des zones desservies.

Ce projet constitue la première pierre d’une ambition portée par la Métropole Rouen Normandie et la Région Normandie pour faire de la région normande un territoire pilote et un pôle d’excellence en matière de mobilité autonome. Le projet donne naissance au « Cluster Véhicule Autonome » comprenant, autour de la Métropole Rouen Normandie, la Région Normandie, la Caisse des Dépôts, et de Transdev, des PME, des start-up et des acteurs reconnus, tels que l’ESIGELEC, les pôles de compétitivités Mov’eo (automobile et mobilité), TES (Transactions électroniques sécurisées), et l’institut Vedecom. Ce nouveau cluster vise à mobiliser et développer les acteurs régionaux de Recherche & Développement dans les domaines de la mobilité autonome.

Ce domaine se trouve au coeur des activités du laboratoire de recherche de l’ESIGELEC, l’IRSEEM, puisqu’il mène plusieurs projets de recherche sur le thème du véhicule autonome. Le dernier en date, VIKINGS, s’inscrit dans le cadre d’un challenge international de robotique, ARGOS, dont l’équipe normande, composée de l’IRSEEM et de la PME Sominex, a déjà remporté les deux premières manches.

  Source : ESIGELEC
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué