10 avril 2017
AUTOSAR sort la première version de la Plate-forme Adaptative
Le nouveau standard d’AUTOSAR répond à la croissance technologique dans l’industrie automobile

La tendance du marché automobile à la conduite automatisée requiert des capacités telles que des calculs hautes performances, des communications inter-véhicules à haute vitesse et large bande passante, des applications Cloud et des traitements de données avancés pour n’en citer que quelques-unes, tout en assurant aux clients le niveau de sécurité et de sûreté le plus élevé. Au cours des 18 derniers mois, le partenariat de développement AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) s’est restructuré et a planifié une plate-forme logicielle standardisée totalement nouvelle, appelée Plate-forme adaptative, pour relever ces défis. Cette plate-forme associe la sécurité et la sûreté des ECU pilotés par microcontrôleur aux hautes performances offertes par les ECU multimédia pilotés par microprocesseur. En faisant ainsi, le nouveau standard évite aux OEM et à leurs fournisseurs la coûteuse alternative consistant à développer à maintes reprises les fonctionnalités critiques compliquées d’une telle plate-forme logicielle avec des approches exclusives et individuelles. AUTOSAR est fier d’annoncer la sortie le 31 mars 2017 de la version initiale de la Plate-forme Adaptative R 17-03. Outre les spécifications, AUTOSAR met également à disposition de ses partenaires un exemplaire d’implémentation logicielle correspondant à ces spécifications. La Plate-forme Adaptative sera améliorée davantage à raison de nouvelles versions tous les six mois.

« AUTOSAR a pour objectif d’optimiser les structures informatiques des véhicules modernes, simplifiant ainsi la tâche des constructeurs automobile, des fournisseurs et des autres entreprises impliquées », explique Thomas Scharnhorst, porte-parole d’AUTOSAR. « En conjuguant puissance de calcul, sécurité et sûreté, la Plate-forme Adaptative personnalisable fournit à l’ensemble des partenaires un cadre fiable sur lequel s’appuyer. Nous sommes convaincus que les spécifications auront d’importantes répercussions sur le marché et contribueront à déterminer davantage les futures tendances que sont la conduite hautement automatisée, les services Cloud et la communication V2X ».

Les groupes fonctionnels définis dans le cadre de la Plate-forme Adaptative gèrent précisément à la fois les applications et les services. La Plate-forme Adaptative assure le démarrage et l’arrêt conjoncturel d’applications, tout en permettant l’ajout et la mise à jour d’applications à distance. La plate-forme est prête à prendre en charge différents systèmes d’exploitation en respectant le profil PSE51 du standard POSIX (Interface de système d’exploitation transférable) défini par l’IEEE. La Plate-forme Adaptative permet par ailleurs le traitement flexible d’applications et de réseaux de communication. Elle offre également des fonctionnalités supplémentaires, comme le Diagnostic, une fonction évolutive de surveillance des composants matériels au sein d’un environnement compatible POSIX.

Elle comporte en outre un Gestionnaire d’exécution, qui s’occupe de lancer et d’arrêter les applications ainsi que l’ensemble des ECU. Une autre fonction, appelée Gestionnaire de communication, assure la communication orientée services en donnant aux clients la possibilité de reconnaître et d’utiliser des services. Cette fonction extrait le protocole SOME/IP, autorise l’ajout de nouveaux clients et services tout en facilitant une connexion simplifiée avec les systèmes utilisant la Plate-forme Classique. Plusieurs autres fonctionnalités, comme un fichier journal des traces de débogage et de remontée des erreurs logicielles, l’accélération matérielle permettant le calcul parallèle rapide via par exemple des processeurs graphiques (GPU) ainsi qu’une gestion de l’état de la plate-forme pour en surveiller l’intégrité, sont d’ores et déjà en partie développées. Elles seront implémentées dans les prochaines versions.

  Source : AUTOSAR
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué