22 mai 2017
Onze entreprises s'accordent pour collaborer en vue de construire à grande échelle des stations d'hydrogène au Japon
La création d’une nouvelle entreprise envisagée pour soutenir la construction stratégique et aboutir à une plus large utilisation des véhicules à pile à combustible ainsi qu’à l’indépendance de l’activité des stations d’hydrogène

Toyota Motor Corporation (président : Akio Toyoda), Nissan Motor Co., Ltd. (président : Hiroto Saikawa), Honda Motor Co., Ltd. (président : Takahiro Hachigo), JXTG Nippon Oil & Energy (président : Tsutomu Sugimori), Idemitsu Kosan Co., Ltd. (président : Takashi Tsukioka), Iwatani Corporation (président : Mitsuhiro Tanimoto), Tokyo Gas Co., Ltd. (président : Michiaki Hirose), Toho Gas Co., Ltd. (président : Yoshiro Tominari), Air Liquide Japan Ltd. (président: Shiro Yahara), Toyota Tsusho Corporation (président : Jun Karube) et Development Bank of Japan Inc. (président : Masanori Yanagi) ont signé un protocole d’accord sur une collaboration en vue de la construction à grande échelle de stations d’hydrogène pour les véhicules à pile à combustible au Japon.

Ce protocole d’accord a pour objectif de favoriser l’accélération de la construction de stations d’hydrogène au stade actuel du début de la commercialisation de véhicules à pile à combustible à travers une approche "100 % japonaise" centrée sur une collaboration entre les onze entreprises. Il résulte de la "feuille de route stratégique pour l’hydrogène et les piles à combustible" ("Strategic Roadmap for Hydrogen and Fuel Cells"*1, mise à jour le 22 mars 2016) du gouvernement japonais, qui vise un total de 160 stations d’hydrogène opérationnelles et 40 000 véhicules à pile à combustible en service d’ici l’année fiscale 2020.

En reconnaissant les défis auxquels est confrontée l’activité des stations d’hydrogène aux débuts de la commercialisation des véhicules à pile à combustible, le protocole d’accord s’appuie sur l’idée que les entreprises concernées devraient coopérer et remplir leurs rôles respectifs*2 pour aboutir au développement stratégique des stations d’hydrogène afin de maximiser la demande de véhicules à pile à combustible et contribuer à leur démocratisation.

Les onze entreprises envisageront de formaliser leur coopération sous la forme d’une nouvelle entreprise qui serait créée au cours de l’année 2017 et aurait pour objectif de :
  1. parvenir à la construction régulière de stations d‘hydrogène en mettant en œuvre des mesures de soutien en faveur de la construction et du fonctionnement de stations d’hydrogène ;
  2. aboutir à un plus large usage des véhicules à pile à combustible et à l’indépendance de l’activité des stations d’hydrogène à travers des activités pour réduire les coûts, y compris un examen gouvernemental des réglementations, et des activités pour améliorer l’efficacité opérationnelle, contribuant ainsi à la réalisation d’une société de l’hydrogène au Japon.
Les onze entreprises envisageront les moyens pour permettre une large participation d’autres entreprises dans le futur et diffuseront les informations de manière appropriée.

*1 Compilé par le Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon et annoncé le 23 juin 2014

*2 Rôle de chaque entreprise :
- Spécialistes de l’infrastructure : construction et opération de stations d’hydrogène
- Constructeur de véhicules à pile à combustible : diffusion des véhicules à pile à combustible, support opérationnel aux stations d’hydrogène
- Institutions financières : support financier, etc.


  Source : Toyota
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué