21 août 2017
Speed week de Bonneville, les étudiants de l'ESTACA atteignent 247 km/h avec leur véhicule électrique
Les 21 étudiants de l’ESTACA qui participaient du 12 au 18 août à la mythique Speed Week1 de Bonneville aux États-Unis, ont atteint 247 km/h sur la piste du lac salé à bord de leur streamliner électrique. Cette performance ne leur a pas permis de battre le record mondial de 345 km/h, mais ils ont fièrement représenté la seule équipe étudiante de la compétition

La seule équipe de la compétition composée uniquement d’étudiants

Ils étaient 21 étudiants, issus des 4 filières de l’ESTACA, école d’ingénieurs spécialisée dans les nouvelles mobilités, à avoir fait le voyage jusqu’à Bonneville dans l’Utah, pour participer à l’une des courses de vitesse les plus connues au monde. La Speed Week a rassemblé des centaines d’équipes venues de toute la planète, sur le lac salé, pour battre des records à bord de leurs bolides.

Avec son streamliner électrique, baptisé Electric Appeal, les jeunes ingénieurs de l’ESTACA formaient la seule équipe étudiante de la compétition, sans soutien d’une écurie. Ils se sont positionnés pour la catégorie Electric 2, pour les véhicules électriques dont la masse sans pilote est comprise entre 500 et 1 000 kg. Leur ambition était de battre le record du monde de vitesse actuel de la catégorie en dépassant les 345 km/h. Après plusieurs tentatives, les étudiants ont atteint les 247 km/h et n’ont pu établir un nouveau record. En cause, un problème moteur qui ne leur a pas permis d’accélérer au delà du 3ème mile (4,8 km) de la piste, alors que le règlement autorise d’accélérer jusqu’au 5ème mile (8 km). Déçus par le résultat, mais ravis de leur expérience, les étudiants de retour en France depuis dimanche relativisent : « De la déception, de la frustration mais surtout des étoiles dans les yeux, des souvenirs plein la tête et l'envie de revenir ! ».

L’aboutissement d’un projet 100 % étudiant de plus de 3 ans

Le streamliner de 850 kg, 7 mètres de long, muni de deux moteurs de 250 chevaux chacun a été entièrement pensé, conçu et construit par les étudiants de l’école d’ingénieurs sur le campus de Laval en Mayenne. Il aura fallu trois ans pour trouver les ressources financières et matérielles nécessaires à la construction du véhicule. Grâce à plusieurs partenaires industriels et une levée de fonds via une plateforme collaborative, les étudiants ont pu réunir les 285 000 euros nécessaires au projet dans son ensemble.

Pour revivre l’aventure des étudiants de l’ESTACA, rendez-vous sur la page Facebook du projet : www.facebook.com/estacaonthesalt/


  Source : ESTACA
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué