31 août 2017
Les véhicules électriques pourront se recharger sur l’autoroute grâce aux batteries seconde vie - Groupe Renault
« Le Groupe Renault soutient le développement des infrastructures de charge afin de simplifier le quotidien des conducteurs de véhicules électriques. Pour favoriser cette dynamique, l’intégration de nos batteries seconde vie dans les chargeurs rapides permet aux opérateurs de bornes d’avoir des solutions économiques. De plus, il offre un parfait exemple de mise en œuvre de l’économie circulaire. », précise Nicolas Schottey, Directeur du Programme Batteries et Infrastructures des Véhicules Électriques du Groupe Renault.

Boulogne-Billancourt, 29 août 2017 – La société britannique Connected Energy et le Groupe Renault ont installé 2 bornes de charge rapide, équipées d’une technologie de stockage d’énergie innovante, E-STOR. Ce sont les usagers des autoroutes belge et allemande qui bénéficient de cette première mondiale.

Développé par Connected Energy, E-STOR utilise des batteries de seconde vie des véhicules électriques Renault. Grâce à l'utilisation de ces batteries, la technologie E-STOR permet de stocker de l’énergie via une alimentation à faible puissance et de libérer l’énergie ainsi stockée à des puissances élevées. Il devient alors possible de proposer des solutions de charge rapide pour des véhicules électriques dans les lieux où il serait très coûteux de construire un raccordement direct au réseau. Economique et simple à installer, E-STOR favorise le développement du réseau de bornes de charges rapides en Europe.

Une solution au service de l’économie circulaire

En tant que pionnier et leader des véhicules électriques en Europe, Renault contribue à la transition énergétique grâce à la réutilisation des batteries des véhicules électriques pour le stockage d'énergie fixe. Les différentes solutions proposées par Renault avec ses partenaires permettent de couvrir de multiples usages, des habitations individuelles aux sites industriels en passant par les résidences.

Les batteries utilisées dans les véhicules électriques ont généralement une durée de vie de 8 à 10 ans. Cependant, elles disposent encore de capacités utiles importantes pour des applications stationnaires, ce qui leur donne une vie supplémentaire avant d’être recyclées. C’est notamment pour optimiser ce cycle de vie complet que Renault a mis en place la location de la batterie auprès ses clients de véhicules électriques.

« Le Groupe Renault soutient le développement des infrastructures de charge afin de simplifier le quotidien des conducteurs de véhicules électriques. Pour favoriser cette dynamique, l’intégration de nos batteries seconde vie dans les chargeurs rapides permet aux opérateurs de bornes d’avoir des solutions économiques. De plus, il offre un parfait exemple de mise en œuvre de l’économie circulaire. », précise Nicolas Schottey, Directeur du Programme Batteries et Infrastructures des Véhicules Électriques du Groupe Renault.

« Nous développons toute une gamme de systèmes E-STOR. A l’instar des deux bornes installées en Belgique et en Allemagne, une partie de notre gamme est dédiée à la recharge écologique et à moindre coût des véhicules électriques. C’est donc un grand plaisir de les voir en action ! » explique Matthew Lumsden, Directeur Général de Connected Energy. « Nous travaillons actuellement sur d’autres projets en Grande Bretagne et en Europe. En effet, nous sommes impatients de déployer nos solutions à grande échelle, dans les mois à venir. »

Des avantages au-delà de la charge des véhicules électriques

Les systèmes E-STOR équipés des batteries seconde vie des véhicules électriques de Renault offrent également une solution de gestion de l’énergie pour les sites industriels et commerciaux. Ces systèmes peuvent être contrôlés par une plateforme sophistiquée d’optimisation de l’énergie afin de fournir une source d’alimentation alternative, fiable et éprouvée aux heures de pointe. Par exemple, E-STOR se connecte aux panneaux solaires d’entreprises ou aux micro-éoliennes, pour stocker, puis libérer l’énergie directement dans les systèmes.


  Source : Renault
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué