14 septembre 2017
Goodyear annonce une usine automatisée de pneumatiques
Goodyear fait progresser son statut d’entreprise connectée avec une usine automatisée de pneumatiques



Luxembourg, Colmar-Berg, 12 septembre 2017 - Souhaitant faire évoluer son statut d’entreprise connectée, ‘The Goodyear Tire & Rubber Company’ annonce la création d’une nouvelle usine au Luxembourg qui utilise un procédé innovant de production pour réponde à la demande croissante de pneus premium par les clients et dis tributeurs.

Ce procédé exclusif appelé‘Mercury’ comprend des postes de travail hautement automatisés et interconnectés, utilisant des technologies de fabrication additive pour produire efficacement des pneus premium en petites quantités et sur demande pour les clients du marché du pneu de remplacement.

Lors d’une cérémonie de début de travaux sur le site, en présence du vice-premier ministre et ministre de l’économie Luxembourgeois, Etienne Schneider, Richard J. Kramer, chairman, CEO et président de Goodyear a annoncé le projet Mercury et dévoilé plus largement ceux de la société.

“Mercury répond à la complexité grandissante de l’industrie du pneumatique au regard de la multitude de modèles de véhicules et d’options proposés aux clients,” commente Ri chard J. Kramer. “Il nous permet d’améliorer notre rapidité et notre flexibilité pour répondre à la demande croissante de petits volumes de pneus Goodyear haut de gamme à forte valeur ajoutée et de les livrer à la demande aux clients, plus rapidement que jamais.”

“Mercury fera progresser notre modèle commercial connecté, de la production aux consommateurs qui choisissent Goodyear, soit en ligne, soit auprès des revendeurs,” a-t’il ajouté. “Cette nouvelle unité de production viendra compléter notre outil de production à haut volume existant et nous donner un véritable avantage concurrentiel.”

D’après M. Schneider : « Le projet visionnaire de Goodyear renforce davantage encore les liens entre Goodyear et le Grand-Duché et offre de nombreuses possibilités d'avenir pour une collaboration étroite avec le Ministère de l'Economie, ainsi qu'avec la Recherche luxembourgeoise sur les écosystèmes. En tant que première entreprise américaine importante à s'être installée au Luxembourg, Goodyear a marqué un nouveau départ dans l'histoire industrielle du Luxembourg en 1951. Avec l'annonce aujourd'hui du projet Mercury Industry 4.0, Luxembourg et Goodyear écrivent encore une fois, une nouvelle page de l’histoire industrielle luxembourgeoise et économique et de leur diversification économique en entrant ensemble dans la nouvelle ère de l'industrie numérisée. Tout cela s'intègre parfaitement à notre vision de faire du Luxembourg une plate-forme internationalement reconnue pour l'excellence industrielle durable grâce à des solutions innovantes ».

La nouvelle usine, basée à Dudelange, sera opérationnelle en 2019. Elle sera située à proximité du GIC*L, le Centre d’Innovation Goodyear du Luxembourg, et du circuit d’essais des pneus. Le manufacturier investit 77 millions de dollars dans cet établissement, qui devrait produire environ 500,000 pneus par an et créer près de 70 nouveaux postes de travail à plein temps.

La technologie utilisée dans le procédé de production Mercury a été développée et testée au cours de ces cinq dernières années dans les centres d'innovation et de développement de Goodyear. Le nom de Mercury est une référence au dieu mythique du commerce et du voyage qui a inspiré la création du logo du pied ailé de Goodyear par le fondateur de l'entreprise Frank A. Seiberling.


  Source : Goodyear
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué