18 octobre 2017
Bébé Confort lance l’AxissFix Air : le 1er siège auto pour enfants avec airbags intégrés
Chaque jour, près de 4 enfants de moins de 10 ans sont victimes d'un accident sur les routes de France (1). Bébé Confort, marque experte pour la sécurité des enfants en voiture, a mis tout son savoir-faire au service du développement d’une technologie inédite. Révolution dans le monde de la sécurité automobile, la marque dévoile le premier siège auto avec Airbags intégrés. Une innovation majeure appelée à devenir un nouveau standard pour les sièges installés face à la route.



L’AxissFix Air, jusqu’à 55 % plus sûr pour les enfants installés face à la route

Pour mieux les protéger en voiture, Bébé Confort recommande d’installer les enfants dos à la route le plus longtemps possible. Cependant, toutes les voitures ne permettent pas une installation prolongée dos à la route (2). Ainsi pour garantir toujours plus de sécurité aux enfants installés face à la route, Bébé Confort a donc choisi d’aller plus loin que les règlementations en vigueur. Grâce à des évolutions technologiques inédites, les enfants bénéficient désormais d’un dispositif de sécurité auquel les adultes ont accès depuis longtemps : le siège auto AxissFix Air devient le premier siège auto avec Airbags intégrés. Ainsi, doté de la technologie Air Safety®, le dernier né de l’expertise Bébé Confort réduit jusqu’à 55% les efforts supportés par le cou de l’enfant.

Plusieurs années de recherche et développement pour une technologie inédite


Inspiré des technologies équipant les vestes de protection des conducteurs de deux-roues, le siège auto AxissFix Air est le fruit d’un long travail de recherche et de développement.

« La sécurité des enfants en voiture dépend, pour l’essentiel, de la législation en vigueur et du travail des spécialistes des sièges auto. Pour être à la hauteur de la confiance que de nombreux parents nous accordent, nous ne cessons d’innover afin d’améliorer encore la sécurité des enfants en voiture. Pour ce faire, nous plaçons l’innovation au coeur de notre expertise et n’hésitons jamais à chercher de nouvelles idées dans d’autres secteurs », explique François Renaudin, Directeur de la recherche et l’innovation chez Bébé Confort.

Un mécanisme révolutionnaire au service de la sécurité des enfants en voiture

Ce nouveau système se compose d’une cartouche de CO2 couplée à un dispositif de déclenchement d’airbags intégré au dossier du siège. Il ne faut que 0,015 secondes au système pour détecter la collision. Il gonfle ensuite immédiatement à l’air froid les deux airbags situés dans les protège-bretelles qui amortiront le choc au niveau de la tête et se dégonfleront automatiquement dans la seconde qui suit. La technologie Air Safety® de Bébé Confort est radicalement différente des Airbags voiture destinés aux adultes :
  • Les Airbags ne se déploient pas face à la tête de l’enfant mais plutôt vers l’avant, sa tête n’est pas stoppée, elle est accompagnée doucement.
  • Les Airbags se déploient 6 fois moins rapidement que ceux destinés aux adultes.
  • Et l’air utilisé est un air froid, sans risque de brûlure pour l’enfant.
La technologie Bébé Confort Air Safety® permet de réduire les forces qui s’exercent sur les vertèbres cervicales, lui offrant ainsi une protection nettement améliorée par rapport à un siège auto face à la route standard. Faisant rimer sécurité et praticité, le siège auto AxissFix Air pivote à 360° pour permettre une installation dos à la route comme face à la route.

Soumis à des tests méticuleux, le dernier né de Bébé Confort a vocation à devenir la norme en matière de sièges auto face à la route.

1 : Etude DAL2015 menée par Bébé Confort, l’association Prévention Routière et le LAB (Laboratoire d'Accidentologie de Biomécanique et d'étude du comportement Humain), réalisée en juillet 2015 en France auprès de 466 enfants à bord de véhicules.
2 : Depuis 2013, la nouvelle réglementation i-Size impose que les enfants soient installés dos à la route jusqu'à 15 mois minimum.


  Source : Bébé Confort
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué