1er septembre 2014
Le radar à balayage électronique de Delphi, leader sur le marché de la sécurité active, équipe désormais un million de véhicules
GILLINGHAM, Angleterre, 1er septembre 2014 – À l’heure où les constructeurs automobiles répondent à la demande croissante des conducteurs en quête de nouvelles technologies améliorant la sécurité, Delphi Automotive PLC a récemment franchi le cap du millionième radar à balayage électronique (ESR) vendu dans le monde.

Depuis ses débuts en 2009, l’ESR de Delphi s’est imposé comme la référence des capteurs radar longue portée dans le monde automobile. Parmi les nouveautés présentes dans ce radar, on peut citer le fonctionnement multimodes, la formation de faisceaux d’ondes numériques et le principe de fonctionnement Doppler STAR-Pulse (permettant transmission et réception simultanées), qui portent les résultats à un niveau de qualité inégalé jusqu’ici. Alors même que l’industrie assimile à présent ces innovations, l’ESR demeure un capteur hautement performant et a été adopté par huit constructeurs automobiles mondiaux.

Fonctionnant à 76 GHz, l’ESR de Delphi offre des performances compétitives par rapport à la plupart des radars similaires disponibles sur le marché. Le succès de ce radar frontal longue portée s’ajoute à celui des millions de systèmes radars avancés d’assistance au conducteur (ADAS) livrés par Delphi à ce jour.

Les systèmes radar et vision de Delphi apportent différents niveaux de protection et assurent un suivi et un balayage intelligent de l’environnement du véhicule.

L’ESR permet la détection précise d’objets sur deux zones de couverture au moyen d’un seul et même radar. La dernière génération d’ESR balaye une distance longue portée de 200 m à l’avant du véhicule et de 60 m en courte portée, avec un champ de vision respectif de 20° et 90°.

Il peut également permettre la mise en place de différentes fonctions pour la prévention des collisions et le confort du conducteur, telles que le freinage d’urgence autonome (AEB) pour les véhicules, les piétons et les animaux, ou encore le régulateur de vitesse adaptatif (ACC).

« Si les équipements de sécurité passive, comme les ceintures de sécurité et les airbags, ont fortement contribué à réduire le nombre de victimes d’accidents de la route, les États-Unis enregistrent toujours environ six millions d’accidents par an », constate Beth Schwarting, vice-présidente de Delphi Electronic Controls.

« L’objectif est d’empêcher que l’accident ne se produise ; et c’est justement là que l’ESR et les nombreux autres systèmes avancés d’assistance au conducteur de Delphi entrent en jeu. »

Les équipements de sécurité active occupent une place croissante aux États-Unis et en Europe, où leur demande progresse sous l’effet conjugué de l’acceptation des consommateurs, des réglementations gouvernementales et des incitations financières mises en place par les compagnies d’assurance.

L’industrie automobile cherche à présent à faire entrer la sécurité active dans une nouvelle ère : les systèmes avancés d’assistance au conducteur ont en effet évolué au cours de la dernière décennie, et la prochaine génération de véhicules bénéficiera de systèmes combinant radar et vision frontale.

Dans l’avenir proche, ces technologies se développeront pour inclure des niveaux de conduite automatisée sophistiqués.

Les technologies de détection mises au point par Delphi surveillent l’environnement du véhicule et, de concert avec le système de gestion des informations du conducteur, permettent de savoir comment et à quel moment mettre à disposition de ce dernier le contenu d’infodivertissement.

Ces mêmes capteurs peuvent en outre libérer le conducteur de certaines tâches grâce à des fonctions d’assistance, comme le régulateur de vitesse adaptatif et l’alerte de franchissement de ligne, si besoin.

« Nous estimons que la sécurité s’améliore dès lors que le véhicule agit de lui-même dans des situations critiques où le conducteur n’en est pas capable », déclare Mme Schwarting. « Il s’agit là d’une première étape décisive sur la route menant à la conduite automatisée. »

  Source : Delphi
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué