3 septembre 2014
Bosch Emission Systems : un marché des chaines de traction propres pour poids lourds et engins de chantier en pleine expansion
Des normes d’émission ambitieuses dynamisent l’activité mondiale de la société Bosch Emission Systems GmbH & Co. KG (BESG), et des réglementations telles que Tier4final et Euro 6 viennent par ailleurs renforcer les besoins en systèmes de post-traitement des gaz d’échappement pour les poids lourds, excavatrices et autres machines mobiles. « A l’horizon 2020, le volume du marché doublera dans le monde pour les véhicules utilitaires », estime Markus Heyn, Président du Comité de direction de la division Diesel Systems de Bosch. Afin de répondre à une demande en forte progression, BESG vient de mettre en service de nouvelles installations de production dans la ville sarroise de Neunkirchen. D’une superficie de 3500 m2, les anciens halls de fabrication s’avéraient insuffisants depuis quelque temps déjà. Ce sont désormais près de

15 000 m2 qui sont mis à disposition. « Notre nouvelle usine autorise dès le lancement une conception optimale et à bas coûts des processus logistiques et de fabrication », explique Uwe Becker, directeur technique de l’usine de Neunkirchen.

Cette extension des capacités en Allemagne ne constitue cependant que l’une des mesures mises en oeuvre pour profiter de l’essor annoncé du marché : les ingénieurs Bosch travaillent en effet sans relâche à enrichir la gamme de produits, qui va de l’intégration à la fabrication de systèmes d’échappement complets, tant pour les applications sur route que hors route. En Amérique du Nord, BESG équipe par ailleurs de gros véhicules particuliers tels que les SUV d’une technologie d’échappement complète. Cette activité est dynamisée par la croissance du marché du diesel en Amérique du Nord. Des modèles comme la Jeep Cherokee ou le Dodge Ram 1500 constituent de véritables projets phares. 37 modèles sont actuellement disponibles aux Etats-Unis, et leur nombre devrait atteindre 60 d’ici 2017.

Grâce à ses systèmes globaux innovants, Bosch réduit les émissions par kilomètre parcouru, tant pour les véhicules utilitaires que pour les engins de chantier. BESG peut aussi personnaliser tous les systèmes pour les adapter aux besoins de ses clients et assurer l’intégration dans les véhicules ou machines, certification incluse. Les spécialistes de Bosch Emission Systems proposent en outre des systèmes destinés à des applications fixes telles que les générateurs.

Cintrage, soudage et application laser

La production de BESG repose sur trois technologies de fabrication ultramodernes. Premièrement, le cintrage de tubes mesurant de 2,5 à 6 pouces de diamètre sur une machine entièrement électronique, de l’outillage spécial développé en interne permettant d’obtenir de très faibles rayons de cintrage. Deuxièmement, une technique de soudage robotisé de pointe autorise un soudage synchrone des composants en garantissant une grande efficacité. Et troisièmement, Bosch Emission Systems dispose d’une installation laser unique au monde permettant des découpes en trois dimensions selon des géométries complexes.

L’entreprise

Bosch Emission Systems GmbH & Co. KG a été créée en 2010 sous la forme d’une coentreprise, aux côtés de deux autres partenaires. Depuis lors, BESG est spécialisée dans le développement, la production et l’intégration de systèmes de post-traitement des gaz d’échappement pour engins de chantier et véhicules utilitaires. Bosch a repris la société à 100 % en octobre 2012. BESG emploie actuellement plus de 200 collaborateurs au total sur ses sites de Stuttgart, Cologne et Neunkirchen. Dans son usine américaine jumelle de Kentwood (Michigan), Bosch Emission Systems USA (BESU) fabrique en parallèle des produits destinés au marché américain. Bosch Emission Systems est un partenaire fiable travaillant aux côtés de motoristes et de constructeurs du monde entier, notamment dans le cadre de projets clé en main pour lesquels BESG prend en charge les achats, mais aussi la définition et l’intégration des composants.

  Source : Bosch
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué