14 novembre 2017
Le système BorgWarner R2S® quadriturbo repousse les limites de la suralimentation
  • Système à double étage doté de quatre turbocompresseurs hautes performances
  • Performances remarquables et consommation de carburant en baisse de 4%
  • Deux petits turbocompresseurs basse pression facilitant une réponse transitoire rapide en faveur d’excellentes accélérations


Auburn Hills, Michigan, 14 novembre 2017 – Le nouveau système BorgWarner de suralimentation régulée à double étage (R2S®) doté de quatre turbocompresseurs pour voitures particulières, une première mondiale, fait ses débuts sur le tout dernier moteur turbo Diesel TwinPower du groupe BMW, proposé sur différents modèles hautes performances. Alors qu’un système R2S classique ne comporte d’un seul turbocompresseur pour les étages basse et haute pression, cette application unique fait appel à deux turbocompresseurs pour chaque étage. Cette solution se traduit par un rendement plus élevé, qui contribue à une puissance délivrée constante et fluide sur toute la plage de régime ainsi qu’à une baisse de consommation de carburant pouvant atteindre 4% par rapport au précédent moteur.

« Le tout dernier système BorgWarner R2S des plus sophistiqués comporte quatre turbocompresseurs pour repousser les limites de la suralimentation et permettre à nos clients de répondre aux plus hautes exigences de puissance et de rendement pour un agrément de conduite exaltant », explique Frédéric Lissalde, Président-Directeur général de BorgWarner Turbo Systems. « Nous avons introduit notre solution de suralimentation R2S sur le marché des voitures particulières en collaboration avec le Groupe BMW et sommes ravis de passer ensemble à l’étape suivante. Ce projet prestigieux contribue au renforcement de notre position de leader du marché en matière de technologies de suralimentation ».

Doté de quatre turbocompresseurs, le système avancé BorgWarner de suralimentation à double étage dope le nouveau moteur Diesel 6-cylindres en ligne de 3,0 L pour délivrer une puissance de 294 kW (400 ch) et un couple maxi de 760 Nm. Pour répondre à ces exigences élevées et offrir de remarquables performances, BorgWarner a remplacé le turbocompresseur basse pression par deux petits turbos afin de réduire l’inertie au bénéfice d’une réponse plus rapide sans augmenter le poids du système. A bas régime, un turbocompresseur haute pression génère une pression de suralimentation pour fournir des accélérations rapides, sans effet « turbo lag » notable. A des débits plus élevés, les deux turbines haute pression opèrent de concert pour accroître la capacité.


  Source : BorgWarner
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué