31 janvier 2018
Un professeur allemand utilise Möbius pour éveiller la curiosité et l’apprentissage des étudiants
La transition entre le lycée et l’université peut s’avérer difficile pour les étudiants. Dans l’étude de cas ci-dessous, vous découvrirez comment Matthias Kniebusch, un enseignant de l’Université des Sciences Appliquées (Hochschule Bremerhaven) en Allemagne, utilise Möbius pour aider les étudiants à réussir cette transition et pour créer un environnement d’apprentissage plus interactif. Grâce à Möbius, les étudiants sont à même de plus s’engager dans les matériels de cours et de mieux comprendre les concepts fondamentaux.

Les tendances de l’éducation continuant à évoluer vers l’enseignement en ligne, les enseignants sont à la recherche de nouveaux outils afin de faciliter cette transition pour les étudiants et de bénéficier de la commodité et de l’accessibilité qu’offrent les solutions d’enseignement en ligne. Matthias Kniebusch, professeur d’ingénierie à l’Ecole Supérieure de Bremerhaven (Allemagne), recherchait des solutions en ligne pour accélérer l’acquisition des compétences de ses élèves ingénieurs, spécifiquement pour un nouveau programme de premier cycle sur la technologie éolienne. Il a été initié à Möbius, la plate-forme de cours en ligne de Maplesoft, et a été immédiatement impressionné par sa convivialité et ses qualités interactives.

Matthias Kniebusch fonde son enseignement sur la conviction que les professeurs ont besoin d’éveiller la curiosité de leurs étudiants et de les stimuler pour élargir et renforcer leurs connaissances de base. D’après lui, les cours traditionnels ne constituent pas la méthode la plus efficace pour y parvenir. « Nous devons nous poser des questions : de quoi les étudiants ont-ils besoin ? Que voulons-nous leur donner ? », explique-t-il. « Nous devons les guider dans leur manière de voir le monde. J’aime mon tableau noir, mais un enseignant doit apporter davantage à la classe ; nous devons donner vie aux étudiants, et la technologie est un moyen d’y parvenir ».

Matthias Kniebusch se réjouit de la manière dont la technologie s’est développée récemment. Il y a cinq ans, Matthias Kniebusch a essayé de développer un eBook pour un cours de mathématiques sur les équations différentielles, mais il n’a pu concrétiser son projet car la plate-forme technologique avec laquelle il travaillait ne disposait pas des capacités mathématiques nécessaires. Il s’est rendu récemment à l’Université de Waterloo, où il a été initié à Möbius par le Dr Steve Furino, Doyen associé de la Faculté de Mathématiques (premier cycle). « Lorsqu’il m’a montré Möbius, j’ai dit : c’est ce que j’aurais voulu avoir il y a cinq ans ! », confie Matthias Kniebusch. « Maintenant, nous l’avons ! ». Matthias Kniebusch est un fervent défenseur des capacités que procure Möbius ; il l’utilise désormais largement pour dispenser ses cours et engager ses étudiants. Fort de son expérience à l’Université de Waterloo, il incite différents groupes et établissements à travailler ensemble pour développer des contenus, de façon à rassembler différents points de vue et domaines d’expertise dans le but de découvrir les solutions d’apprentissage les plus efficaces.

Les programmes interactifs constituent pour Matthias une priorité et Möbius possède des fonctionnalités grâce auxquelles il est à même de mieux communiquer avec ses étudiants. Dans Möbius, les étudiants peuvent s’engager dans le matériel, travailler sur différentes possibilités et différents facteurs pour résoudre des problèmes, visualiser leur travail et recevoir une rétroaction détaillée pour s’assurer qu’ils ont compris tout le processus. « Une interactivité comme celle-là n’est pas monnaie courante : bon nombre d’universités présentent des matériels comme étant interactifs alors que ce n’est pas le cas », précise-t-il. « Ces universités montrent une table des matières interactive, mais derrière, vous trouvez une série de PDF. Ce n’est pas interactif ». Möbius est doté de plusieurs fonctionnalités interactives qui facilitent l’exploration des concepts mathématiques et scientifiques, des cours racontés interactifs qui intègrent des éléments d’’exploration et d’auto-évaluation, des visualisations attrayantes, des questions d’évaluations notées automatiquement, et bien plus encore.

L’un des aspects essentiels des solutions d’apprentissage interactif réside dans la possibilité, pour les étudiants, de recevoir une rétroaction de façon à pouvoir gérer des devoirs par leurs propres moyens et apprendre les processus. « Les étudiants ont besoin d’une rétroaction détaillée pour leur éviter d’être perdus quand il s’agit de matières plus complexes », souligne Matthias Kniebusch. Cette remarque amène à aborder un autre aspect utile de l’enseignement en ligne : l’accessibilité. Les étudiants actuels ont besoin d’accéder à des documents en différents lieux et avec différents appareils, afin de pouvoir faire leurs devoirs et problèmes où qu’ils soient. Lorsque Matthias Kniebusch a commencé à utiliser Möbius avec ses étudiants, il a été surpris de constater qu’ils pouvaient faire des problèmes à l’aide d’appareils mobiles. « J’ai été étonné de voir que 80% de mes étudiants sortaient leur smartphone et essayaient de travailler avec. C’est l’accessibilité qu’il nous faut ».

En envisageant l’avenir, Matthias Kniebusch estime qu’il est nécessaire de réévaluer l’approche traditionnelle en classe. « Nous devons repenser nos méthodes de transmission de savoirs aux étudiants, de création de compétences et de développement d’aptitudes », explique-t-il. « Nous avons besoin de vrai contenu interactif ; pas seulement de bon contenu ; il faut cette interactivité pour susciter la curiosité. C’est le but. Grâce à Maplesoft, nous sommes en train de développer ce contenu ».


  Source : Maplesoft
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué