5 juillet 2018
L’habitacle « Trendsetting Cockpit » de ZF et Faurecia, sans volant ni pédales, allie design et sécurité
Friedrichshafen. Du véhicule de livraison entièrement automatisé au robot-taxi du futur : l'automatisation croissante impose l'émergence de nouveaux concepts de postes de conduite pour l’industrie du transport. Le « Trendsetting Cockpit », né de la coopération entre ZF et Faurecia, est un bel exemple qui ouvre la voie aux conceptions d’habitacles de demain. L'habitacle ne possède ni volant, ni pédales et est équipé de trois écrans. Le conducteur peut choisir de quel côté il souhaite s’asseoir, ce qui lui permet une plus grande flexibilité et liberté de mouvement, tout en lui offrant de nouvelles possibilités d'actions pendant que le véhicule se déplace. Faurecia, partenaire de ZF, a développé la configuration et le concept du « Trendsetting Cockpit ».

« Dans le cadre de l'automatisation de la conduite, les conducteurs de taxibus ou les transporteurs de marchandises, par exemple, souhaiteront disposer de plus de liberté à l’intérieur de leur véhicule. Avec le “ Trendsetting Cockpit ” cette liberté est possible », explique Uwe Class, Directeur du pôle Integrated Vehicle Safety au sein du groupe ZF. « Nous libérons notamment de l'espace dans l’habitacle pour des activités non liées à la conduite et gommons les différences entre le côté conducteur et le côté passager », déclare Éric Vanel, responsable de l'intégration système dans l'équipe « Cockpit of the Future » de Faurecia.

Dès lors que les véhicules utilitaires entièrement automatisés sont en quasi-totalité utilisés en mode pilotage automatique, les chauffeurs peuvent et doivent de plus en plus se consacrer à d'autres tâches lors de leurs déplacements. Or la plupart du temps, le volant et les pédales limitent la liberté de mouvements, et gênent également les livreurs qui ne cessent de monter et de descendre de leur véhicule. Avec le « Trendsetting Cockpit » de ZF et Faurecia, l'habitacle est désormais totalement libéré de ces éléments de commande conventionnels : la direction, l'accélération et le freinage sont présents sous la forme d’actuateurs, dirigés par l’unité centrale de commande, ZF ProAI, logée dans le véhicule.

Placement libre

Si le conducteur décide de basculer en pilotage manuel, il lui suffit d'actionner le levier de commande intégré du « Trendsetting Cockpit ». Il est alors possible, avec un seul doigt, d'accélérer, de ralentir et de changer de direction. Par ailleurs, ce concept d’habitacle de ZF et Faurecia laisse au chauffeur le choix de s’installer sur le siège avant droit ou gauche. Cette option offre de nombreux avantages en situations de livraison, mais aussi pour les chauffeurs de taxi, qui peuvent par exemple proposer à leurs passagers une façon plus facile, plus confortable ou plus sûre de monter à bord. Par ailleurs, cela réduit la complexité au niveau de la production des véhicules qui n’ont plus besoin d’être conçus en conduite à gauche ou à droite.

Tout est à l'écran

Les fonctions de conduite dites secondaires, telles que les feux clignotants, l'avertisseur sonore et les essuie-glaces, peuvent être activées de n’importe quel côté du « Trendsetting Cockpit » grâce à l'écran tactile situé au centre de l’habitacle. Les éléments de commande et d'affichage classiques ont disparu. A la place, ZF et Faurecia ont intégré deux écrans supplémentaires à gauche et à droite du tableau de bord, qui s'utilisent en fonction de la place occupée par le chauffeur : ils permettent l'affichage des principales données de conduite et l'exécution et la planification de tâches importantes pendant le parcours entièrement automatisé. De plus, grâce à l'absence de volant, aucun obstacle ne vient entraver la vue ou l'accès à l'écran.


  Source : ZF
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué