30 septembre 2014
Kia présentera la Kia Optima T-Hybrid diesel-électrique au Mondial de l'Automobile de Paris
Le 2 octobre prochain, Kia dévoilera son nouveau concept Kia Optima mild hybrid au Mondial de l'Automobile de Paris 2014, lequel constitue la première application et démonstration du nouveau et très innovant groupe propulseur mild hybrid de Kia.

La Kia Optima T-Hybrid (hybride turbo) est animée par le turbodiesel CRDi d'1,7 litre proposé sur l'actuelle Optima, couplé à un petit moteur électrique alimenté par une batterie plomb- carbone de 48 V. Grâce à ce nouveau concept de groupe propulseur diesel-électrique, présenté en avant-première au salon automobile de Genève 2014, l'Optima T-Hybrid peut rouler en mode tout électrique à faible vitesse et en vitesse de croisière stable, et recharger son bloc de batteries pendant les phases de décélération.

Kia a choisi pour sa motorisation mild hybrid des batteries plomb-carbone car, contrairement aux batteries lithium-ion, elles ne nécessitent aucun refroidissement et offrent une plus grande facilité de recyclage en fin de cycle de vie.

En plus d'un système de coupure du moteur à l'arrêt, ce véhicule se dote d'un nouvel alterno- démarreur qui se substitue à l'alternateur classique, et permet au moteur de redémarrer presque sans bruit ni vibrations. En installant ce groupe propulseur à bord de la berline Optima, les ingénieurs de Kia ont pu faire appel à une batterie et à un démarreur plus compacts, et ainsi optimiser la répartition des masses de même que le comportement du véhicule.

Ils ont pu également associer au moteur CRDi un turbocompresseur électrique innovant destiné à épauler le turbocompresseur classique, et ainsi améliorer les niveaux de puissance et de couple sur toute la plage utile. Le turbocompresseur électrique contribue notamment à accroître le couple et la réactivité du moteur à bas régimes.

Kia ne peut confirmer aucun chiffre quant aux performances et à la consommation de ce groupe propulseur - toujours en cours de développement - et du concept Optima T-Hybrid. Pour autant, les ingénieurs de Kia tablent sur une réduction significative des émissions de CO2 et sur une augmentation de 15 à 20 % de la puissance pour chaque modèle équipé de ce nouveau groupe propulseur. L'actuel moteur 1,7 l de 136 ch de l'Optima émet 128 g/km de CO2 (lorsqu'il est couplé au système ISG de coupure du moteur à l'arrêt).

« A l'avenir, notre groupe propulseur mild hybrid pourrait garantir à nos clients de meilleures performances doublées de coûts d'utilisation moindres, sans pour autant se départir des qualités qu'ils sont en droit d'attendre de tout modèle Kia – un comportement gratifiant, un grand confort de suspension et une finition exemplaire. Inaugurée sur l'Optima T-Hybrid, cette technologie contribuera à réduire le coût d'utilisation total de nos modèles, tout en leur permettant de rester accessibles à l'achat », explique Michael Cole, COO de Kia Motors Europe.

« Le nouveau système mild hybrid constitue notre technologie phare pour améliorer le rendement énergétique de nos modèles avec moteur à combustion interne. A l'avenir, une telle technologie permettra à Kia de réduire encore davantage les émissions de ses véhicules en circulation en Europe », ajoute Michael Cole.

Il n'existe pour l'heure aucun projet de production en série du concept Kia Optima T-Hybrid, bien qu'il soit toujours en cours de développement. Le groupe propulseur T-Hybrid reste à l'étude pour les futurs modèles de la marque.

  Source : Kia
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué