16 octobre 2014
AUTOSAR étend ses activités aux tests de recette
Le consortium AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) vient de publier la première version des Tests de recette AUTOSAR (version 1.0). Les tests de recette, fournis sous forme de spécifications, sont destinés à valider le comportement d’une implémentation AUTOSAR au niveau de ses interfaces. L’exécution de ces tests valide l’interopérabilité d’une implémentation des logiciels base d’AUTOSAR avec des composants applicatifs AUTOSAR ou avec un réseau véhicule.

La première version des tests de recette comprend des cas de test pour l’environnement d’exploitation (RTE), des services du logiciel de base (NVRAM Manager, Diagnostic Event Manager, Diagnostic Communication Manager, ECU State Manager et Communication Manager), le comportement au niveau des bus (communication sur un bus CAN, LIN ou FlexRay, et fonctionnalités génériques de la pile de communication) et les protocoles de communication (protocoles de transport, gestion réseau).

« Avec la version 1.0 des Tests de recette, AUTOSAR est fier d’annoncer l’expansion de ses activités avec un moyen de tester une implémentation configurable », explique Rick Flores, porte-parole d’AUTOSAR. « Les Tests de recette répondent directement à un important besoin du marché automobile en permettant l’acceptation, par un constructeur, de la plate-forme d’un fournisseur en testant son comportement au niveau des bus et des applicatifs. Les versions des Tests de recette AUTOSAR seront gérées séparément des versions AUTOSAR traditionnelles (qui comportent des spécifications pour la pile des composants de base – Basic Software -, la Méthodologie et les Interfaces d’applications) autorisant leur extension en fonction des besoins des partenaires d’AUTOSAR. Par exemple, une seconde version, prévue pour 2015, élargira le champ d’application en incluant des tests pour la communication sur Ethernet ».

Les Spécifications des Tests de recette AUTOSAR ont pour principal objectif d’épargner des coûts et des efforts considérables en matière de tests grâce à :
• La standardisation des cas de tests, garantissant l’échange de résultats de tests fiables. Les cas de tests peuvent être appliqués une fois pour une multitude de clients, sans avoir à être exécutés à la fois par un fournisseur et par son client.
• La mise en commun du développement et de la maintenance des tests, fournissant une aide appréciable aux utilisateurs, sachant qu’ils n’ont plus besoin de définir et maintenir leurs propres cas de tests.
• La définition d’une méthodologie universelle, permettant l’extension de la suite de tests de recette aux fonctionnalités spécifiques d’un utilisateur.

Les tests de recette AUTOSAR n’imposent pas de modèle d’organisation particulier. Les spécifications des cas de tests peuvent être implémentées pour plusieurs piles AUTOSAR ou pour une en particulier, et exécutées par différents partenaires du marché (par exemple constructeur, fournisseur de rang 1 ou de rang 2, laboratoire de tests indépendant).

  Source : AUTOSAR
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué