31 octobre 2014
La prochaine génération de la Volt de Chevrolet est équipée du tout nouveau système de propulsion Voltec offrant une meilleure efficacité
Le nouveau modèle qui sera mis en marché en 2015 disposera d'une plus grande autonomie en mode électrique

WARREN (Michigan) (Le mardi 28 octobre 2014) – Lorsque la nouvelle génération de la Volt de Chevrolet fera son apparition au Salon de l'auto de Detroit en janvier, elle disposera du tout nouveau système de propulsion Voltec à autonomie prolongée en mode électrique élaboré principalement à partir des données recueillies auprès des propriétaires de Volt à l'aide de leurs habitudes de conduite.

Le système Voltec comprend la batterie, le système d'entraînement, le moteur à autonomie prolongée et les composantes électroniques du système de propulsion. Le nouveau système sera plus efficace et offrira une plus grande autonomie en mode électrique ainsi qu'une économie de carburant supérieure par rapport à celui de la génération actuelle.

« Les propriétaires de Volt apprécient réellement l'expérience de conduite en mode électrique puisque plus de 80 pour cent de tous leurs déplacements sont effectués sans utiliser d'essence. Nous avons utilisé leur propre expérience afin d'élaborer la prochaine génération de la Volt de Chevrolet », a déclaré Alan Batey, directeur mondial de Chevrolet. « En mettant les propriétaires de la Volt à l'avant-plan de ce que nous faisons et en nous servant de nos connaissances de pointe en matière d'ingénierie électrique, nous avons été en mesure de relever la barre et de surpasser leurs attentes avec la toute nouvelle Volt. »

Amélioration de la capacité du système de batterie

La technologie de batterie de General Motors, la meilleure de l'industrie, a été améliorée pour la Volt de nouvelle génération. La chimie retravaillée des cellules, élaborée conjointement avec LG Chem, augmente la capacité de stockage de 20 pour cent par volume par rapport à la cellule originale, tandis que le nombre de cellules passe de 288 à 192. Les cellules sont positionnées plus bas dans le système pour améliorer le centre de gravité en l'abaissant. De plus, la masse totale du système a diminué de près de 13 kg (30 lb).

Près de 20 millions de cellules de batterie ont été produites pour plus de 69 000 Volt de Chevrolet qui sont actuellement sur les routes avec un niveau de qualité des plus renommés de l'industrie se situant à moins de deux problèmes par million de cellules produites.

Le système de batterie utilise encore le système de contrôle thermique actif qui se classe parmi les meilleurs de l'industrie et qui est en mesure de conserver l'autonomie de la Volt tout au long de sa durée de vie.

« La génération actuelle de batterie de la Volt a prouvé être en mesure de fournir à ses propriétaires un rendement exceptionnel en ce qui a trait à la qualité et à la fiabilité », a déclaré Larry Nitz, directeur général de l'équipe d'ingénierie d'électrification de GM Groupes propulseurs.

« Nous aurions pu nous simplifier la vie en améliorant notre batterie existante de façon à augmenter théoriquement l'autonomie, mais ce n'est pas ce que nos clients recherchaient », a affirmé M. Nitz. « Notre équipe a donc créé un nouveau système de batterie qui surpassera les attentes en matière de performance de la plupart des propriétaires. »

Les estimations d'autonomie en mode électrique seront révélées en janvier, à l'occasion du Salon de l'auto de Detroit.

GM fabriquera le bloc-batterie de la Volt à son usine d'assemblage de batterie située à Brownstown, au Michigan.

Système d'entraînement axé sur une plus grande efficacité

Comme c'est le cas du système de batterie, la prochaine génération du système d'entraînement de la Volt a été entièrement redessinée en mettant l'accent sur l'amélioration de l'efficacité et de la performance, l'amélioration des groupes d'options et les caractéristiques de réduction des bruits et des vibrations. Le système d'entraînement offre une efficacité accrue de 5 à 12 pour cent et pèse 45 kg (100 lb) de moins que le système actuel.

Le module convertisseur de l'entraînement, qui gère la transmission de la puissance entre la batterie et les moteurs d'entraînement électrique, a été directement intégré dans le système d'entraînement afin de réduire la masse, la taille et la complexité de fabrication tout en améliorant l'efficacité.

L'augmentation de la performance provient du fonctionnement conjoint des moteurs dans plus de scénarios de conduite, tant en mode électrique qu'en mode autonomie étendue. La capacité d'utiliser les deux moteurs permet d'offrir une amélioration de plus de 20 pour cent de l'accélération électrique. Les ingénieurs de GM ont conçu les moteurs électriques Voltec de façon à utiliser moins de matériaux de terres rares. L'un de nos moteurs n'utilise aucun aimant composé de terres rares.

Le nouveau système d'entraînement sera fabriqué à l'usine de groupes propulseurs de GM située à Warren, au Michigan.

Nouveau prolongateur d'autonomie de 1,5 L

L'énergie permettant une plus grande autonomie vient du tout nouveau moteur 4 cylindres de 1,5 L à haute efficacité. Le moteur possède un circuit d'alimentation à injection directe, un taux de compression élevé de 12,5:1, un système de recyclage des gaz d'échappement refroidi et une pompe à huile à cylindrée variable. Le prolongateur d'autonomie Voltec fonctionne avec de l'essence sans plomb régulière.

« Le fait d'utiliser un moteur de 1,5 L comme prolongateur d'autonomie permet d'assurer aux propriétaires de pouvoir se rendre où ils veulent sans devoir se soucier de savoir si leur charge sera suffisante pour traverser les Rocheuses ou pour une escapade imprévue durant le week-end », a indiqué M. Nitz. « L'important est de tenir notre promesse selon laquelle la Volt demeure un véhicule électrique sans compromis. »

Le moteur de 1,5 L sera fabriqué à l'usine de GM de Toluca, au Mexique, pour la première année de production, puis la production sera transférée à l'usine de Flint, au Michigan.

Augmentation du contenu américain et canadien


Depuis son lancement à la fin de l'année 2010, la Volt a fait du sud-est du Michigan la plaque tournante du développement et de la fabrication de véhicules électriques. La prochaine génération de la Volt sera composée d'environ 70 pour cent de pièces américaines et canadiennes au cours de sa première année de production, soit une augmentation de 20 pour cent par rapport à la première génération de la Volt.

  Source : General Motors
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué