10 décembre 2014
Mazda développe un bioplastique destiné aux pièces automobiles
  • Plastique technique d'origine biologique offrant un effet miroir sans application de peinture
  • Première utilisation des produits Mazda Biotechmaterial sur le nouveau Mazda MX-5


Mazda Motor Corporation a mis au point un plastique technique d'origine biologique adapté aux pièces automobiles extérieures. Ce nouveau bioplastique contribuera à réduire l'impact environnemental de Mazda. Fabriqué à partir de matériaux d’origine végétale, il permet de limiter l'emploi du pétrole et, par conséquent, les rejets de CO2. Le bioplastique pouvant être teint, il ne nécessite pas l'application de peinture, diminuant ainsi les émissions de composés organiques volatiles. Le fait de teindre le matériau confère aux pièces une couleur intense et une finition homogène à effet miroir d'une qualité supérieure à celle obtenue avec un plastique peint classique.


Mazda travaille de manière proactive au développement de technologies de la biomasse depuis un certain nombre d'années. Commercialisant ses produits sous l'appellation « Mazda Biotechmaterial », la société a mis au point le premier plastique d'origine végétale destiné aux pièces automobiles intérieures, lequel est à la fois très robuste et résistant à la chaleur, ainsi que le premier biotissu au monde entièrement fabriqué à partir de fibres végétales et servant à la réalisation des garnissages de siège. Pour être adaptés aux pièces extérieures et aux conditions environnementales particulières auxquelles celles-ci sont soumises, les bioplastiques doivent être extrêmement résistants aux intempéries, aux rayures et aux impacts.

Mazda est parvenu à fabriquer un matériau adapté tant aux pièces intérieures qu'extérieures. Cette prouesse a été réalisée en optimisant la composition du matériau de base du bioplastique grâce à des additifs et des colorants (en instance de brevet) lui garantissant une aptitude au moulage et une résistance remarquables, et en renforçant les caractéristiques de moulage. Cela permettra à la société de produire des pièces aussi résistantes que les pièces classiques en plastique ABS peint, et offrant de surcroît une finition de plus haute qualité ainsi que les avantages connexes en termes de conception.

Ce bioplastique sera le premier utilisé pour les pièces intérieures du tout nouveau Mazda MX-5, dont le lancement est prévu en 2015, avant d'être employé pour la fabrication des composants extérieurs d'autres modèles de série. Au salon Eco-Products 2014, salon dédié aux technologies environnementales qui ouvre ses portes demain à Tokyo, Mazda exposera des prototypes de pièces Mazda Biotechmaterial réalisées en bioplastique, matériau développé en collaboration avec Mitsubishi Chemical Corporation.

  Source : Mazda
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué