16 décembre 2014
Le projet « OCSYGENE 6 » de MANN+HUMMEL France vise à optimiser les systèmes d’admission d’air pour la norme Euro 6
Après 4 ans d’accompagnement, ID4CAR a labellisé le projet OCSYGENE 6 porté par MANN+HUMMEL. Ses objectifs : augmenter la quantité d’air dans les moteurs suralimentés pour améliorer leurs performances et réduire leur consommation de carburant, et diminuer les émissions d’Oxydes d’Azote des moteurs Diesel.
Par ce projet, MANN+HUMMEL France et ses partenaires répondent aux exigences de la norme Euro 6, dorénavant en application, et anticipent les nouvelles contraintes réglementaires de réduction d’émissions de CO2 des véhicules.


Financé par la Région des Pays de la Loire, le Fonds Unique Interministériel (DGCIS) et le Conseil Général de l’Ain, le projet OCSYGENE 6 de MANN+HUMMEL France a été labellisé par iD4CAR. Dans une démarche collaborative, le Pôle de Compétitivité a permis au groupe international de s’entourer de partenaires académiques et institutionnels sur un ensemble de quatre sous - projets complémentaires :

1. OCSYGENE + = permettre au moteur d’admettre plus d’air
Objectif : augmenter la quantité d’air dans le moteur, notamment à faible régime de rotation, pour permettre une amélioration de ses performances et donc réduire la consommation de carburant de 2 à 3%.
Résultat : en optimisant la géométrie de la ligne d’air, nous avons réussi à augmenter de plus de 10% le remplissage en air d’un moteur tournant à bas régime. Cela a été confirmé par des essais sur banc moteur.

2. OCSYGENE C = modifier la Composition des gaz d’admission du moteur
Objectif : concevoir un nouveau systèm e multifonction permettant la réintroduction de gaz d’échappement mélangés à l’admission d’air, et ainsi réduire les émissions d’Oxydes d’Azote pour les moteurs diesel.
Résultat : un nouveau composant modulaire en matière thermoplastique a été développé, prototypé et testé. Cette solution est applicable dans des projets afin de répondre aux futures normes d’émissions.

3. OCSYGENE T = Moyens de Tests
Objectif : développer les méthodologies et déployer les moyens de test nécessaires aux validations du projet.
Résultat : ces moyens d’essais ont été déployés sur les sites de MANN+HUMMEL France et de l’Ecole Centrale de Nantes.

4. OCSYGENE E
Objectif : développer un actionneur électrique compact et à basse consommation, adapté aux nouveaux besoins de la boucle d’air.
Résultat : des produits démonstrateurs ont été testés avec succès sur bancs d’essais.

Dans son approche collaborative, le projet OCSYGENE a, par ailleurs, conduit à une relation étroite entre les sociétés MANN+HUMMEL France et ElectricFil. En 2014, cette alliance a permis la mise sur le marché d’un boîtier de sortie d’eau multivoie, permettant une diminution de la consommation de carburant et donc de CO2 des véhicules.

Ce projet a également entraîné la création d’une Chaire entre MANN+HUMMEL France et l’Ecole Centrale de Nantes démarrée dès janvier 2014. Enfin, une collaboration avec l’ESTACA est en cours, notamment avec le démarrage d’une thèse portant sur la simulation des systèmes mécatroniques complexes en matières plastiques.

  Source : MANN+HUMMEL
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué