9 janvier 2015
AUTOSAR ouvre la voie aux prochaines tendances électroniques automobiles et met l’accent sur la maintenance et l’assurance qualité avec la version 4.2.1
Le partenariat de développement AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) met l’accent, avec la version 4.2.1, sur l’importance de la maintenance et de l’assurance qualité prise en compte au plus tôt dans les processus de spécification.

Le partenariat de développement AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) met l’accent, avec la version 4.2.1, sur l’importance de la maintenance et de l’assurance qualité prise en compte au plus tôt dans les processus de spécification. Cette nouvelle version incorpore un certain nombre de nouvelles fonctionnalités dans l’architecture standard: notamment la sérialisation (émetteur) et la désérialisation (récepteur) automatisée de la transmission de structures de données volumineuses complexes ainsi qu’une description système pour la configuration et la gestion des switch dans un réseau Ethernet. La nouvelle version étend également le support pour des technologies existantes comme la configuration décentralisée et modulaire du diagnostic, la prise en charge de la version 6 du protocole Internet (IPv6) sur Ethernet et le support pour des architectures multi-cœurs. La version 4.2.1 a été publiée sur le site AUTOSAR en octobre 2014. Les réactions et commentaires des partenaires AUTOSAR indiquent d’ores et déjà un taux de pénétration élevé du marché.

« Nous nous sommes attachés à préserver la qualité du standard AUTOSAR grâce à des améliorations continues. C’est pourquoi nous avons, dans le cadre de notre politique de versions successives, développé de nouveaux concepts dans des branches et avons pu ainsi détecter au plus tôt les problèmes affectant leur intégration au standard », explique Thomas Rüping, porte-parole d’AUTOSAR. « La validation des concepts a joué un rôle essentiel pour l’intégration de solutions dans la version 4.2.1. En particulier, de nombreuses constatations furent observées dès le début du processus de spécification avant l’incorporation dans le standard. De cette façon, la version 4.2.1 intègre dans le standard des solutions atteignant un haut niveau de maturité ».

L’une des principales réalisations de la version AUTOSAR 4.2.1 est la sérialisation entre émetteur et récepteur. Cette nouvelle fonctionnalité de l’environnement d’exécution (RTE) assure la transformation automatisée de structures de données volumineuses complexes dans un flux d’octets côté émetteur et la transformation inverse correspondante côté récepteur. Ce mécanisme fonctionne avec la communication sender/receiver ou client/serveur et est applicable à la fois entre des calculateurs ou entre des microcontrôleurs au sein d’un même calculateur. Cette nouvelle fonctionnalité limite l’effort de configuration tout en optimisant les performances et en permettant si nécessaire la sécurisation des transferts de données à l’aide d’une somme de contrôle.

La configuration Ethernet et la description système des réseaux commutés configurables est un autre exemple de catalyseur pour de nouvelles technologies. Cet ajout au standard définit des méthodes de configuration et de contrôle des commutateurs Ethernet à partir d’un calculateur AUTOSAR et permet la modélisation des paramètres de configuration des réseaux Ethernet commutés. Il définit en outre un processus d’apprentissage automatique pour la configuration semi-statique des calculateurs Ethernet.

Parmi les nouvelles fonctionnalités de la version AUTOSAR 4.2.1 figurent également la synchronisation d’horloges pour les dispositifs de commande du réseau permettant l’authentification d’une communication embarquée et l’extension des interfaces CAN existantes pour la prise en charge des communications à débit variable (CAN FD). La sûreté de fonctionnement fait l’objet d’une extension de la protection de bout en bout, ainsi que sa prise en charge dans la méthodologie et les formats d’échange. Enfin, la version 4.2.1 permet l’intégration de systèmes GENIVI via le protocole SOME/IP et la conversion des descriptions de composants AUTOSAR vers le langage Franca-IDL de GENIVI. Avec cet ensemble d’extensions et de nouvelles fonctionnalités, AUTOSAR améliore grandement l’applicabilité du standard.

  Source : AUTOSAR
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué