3 février 2015
La technologie EyeSight de Subaru plébiscitée pour son efficacité


La technologie EyeSight a été développée par Subaru. Lancée au Japon en mai 2008, elle a été la première à utiliser des caméras stéréo pour détecter des objets en mouvements tels que les véhicules, les cyclistes ou les piétons mais aussi des objets statiques comme les rails de sécurité ou les lignes démarquant les voies de circulation. Cette technologie est l'aboutissement d'un long travail de recherche et de développement. Elle a été choisie par les ingénieurs Subaru après avoir expérimenté, dès la fin des années 80, d'autres systèmes fonctionnant avec des radars à ondes millimétriques ou lasers. Le système EyeSight de la nouvelle Subaru Outback incarne ainsi la dernière génération d'une technologie développée depuis 25 ans. Comparée à ses versions précédentes, le système EyeSight introduit en Europe comprend des caméras stéréo entièrement repensées qui améliorent l'angle et la portée de la vision d'environ 40% pour optimiser encore l'efficacité de la prévention.

Deux caméras couleur à haute définition CMOS (1) sont fixées près du rétroviseur central pour contrôler le trafic et faire office d'une deuxième paire d'yeux pour le conducteur. Fidèle à la philosophie de Subaru consistant à toujours laisser l'initiative au conducteur, EyeSight ne se substitue pas au conducteur et n'agit pas comme un système de conduite autonome. Il contrôle en permanence les conditions de conduite et alerte le conducteur s'il perçoit l'existence d'un danger imminent. Il réduit ainsi considérablement les risques d'accident qui pourraient survenir dans des circonstances spécifiques. Agissant en tandem avec le moteur, la transmission et les freins, EyeSight intervient dans le cas où le conducteur ne réagirait pas face au risque, ne freinerait pas suffisamment fort ou ne freinerait pas du tout.

A la différence d'autres systèmes qui détectent également la présence d'objets sur la route, EyeSight comporte un logiciel très sophistiqué qui perçoit non seulement les objets mais les reconnait et analyse le potentiel de risque associé à chacun d'eux avant de déterminer l'action à entreprendre. Le système déclenche d'abord une alerte visuelle et sonore. Il intervient ensuite dans le cas où le conducteur n'entreprendrait pas une manoeuvre d'évitement, ne réagirait pas à temps et se trouverait sur le point d'entrer en collision.

Le système comport e des fonctions d'alerte de freinage pré-collision, de contrôle de l'accélérateur, d'avertisseur de franchissement de ligne et de régulateur de vitesse adaptatif. Il est également capable de limiter la puissance du moteur depuis le ralenti, de prévenir le conducteur qui louvoierait dans sa voie de circulation ou qui s'en écarterait. Contrôlant le flux du trafic, il peut maintenir, augmenter ou réduire la vitesse du véhicule pour l'adapter à celle des véhicules le précédant sur la route, dans une fourchette de vitesse allant 0 à 180 km/h, appliquer une force supplémentaire de freinage, accélérer la vitesse de la manoeuvre d'évitement et stopper automatiquement le véhicule quand celui-ci est passé sous une vitesse maximale de 50 km/h.

Dans les pays où il équipe déjà des modèles Subaru, EyeSight a reçu de nombreuses distinctions de la part de laboratoires ou organismes indépendants. Au terme d'un comparatif confrontant 26 modèles différents représentant 9 constructeurs, le Japan New Car Assessment Program (JNCAP), géré par l'Agence Nationale pour la Sécurité Automobile et l'aide aux victimes a attribué la meilleure note aux modèles Subaru équipés d'EyeSight. 80% des nouveaux modèles Subaru actuellement commercialisés au Japon sont équipés de ce système.

En août 2014, l'institut nord-américain IIHS ("Insurance Institute for Highway Safety") a accordé le plus haut label de sécurité (2014 TOP SAFETY PICK+ ) et la meilleure note possible (6 sur 6) pour la qualité de prévention des accidents frontaux de la nouvelle Subaru Outback 2015 équipée du système Subaru EyeSight.

  Source : Subaru



Voir notre dossier Les nouvelles assistances d’urgence et leurs capteurs.
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué