24 mars 2015
AB Dynamics lance le premier robot combiné multifonction du secteur


AB Dynamics vient de lancer le premier robot combiné freinage/accélération multifonction du marché, le CBAR1000. Ce dernier-né de la gamme fait d'AB Dynamics le seul fournisseur de robots de conduite et de cibles ADAS au sein d'une offre intégrée.

En associant la puissance de freinage de ses robots de freinage au côté pratique du robot combiné CBAR (mécanisme de freinage et d'accélération combinés), le nouveau robot combiné multifonction s'adapte à tous les types d'essais sur piste, notamment pour mesurer les performances de freinage maximales d'un véhicule. Il a été conçu pour garantir une synchronisation optimale des véhicules test et des véhicules cibles ADAS (systèmes d'aide au conducteur).

Le CBAR1000 est entièrement compatible avec les robots et contrôleurs existants d'AB Dynamics, ce qui garantit une intégration et une mise à niveau des systèmes rapides et transparentes, le cas échéant.

Ce nouveau robot a été conçu en réponse aux clients qui souhaitaient un robot CBAR doté d'une plus grande force de freinage, adaptée aux tests de freinage d'urgence plus violent. Tout comme le modèle éprouvé CBAR500, il offre une taille compacte et une grande simplicité d'utilisation, associée cette fois à une plus grande puissance de freinage de 1 000 N à une vitesse de 1 000 mm/s.

Un seul servo-vérin commande les deux pédales et assure le contrôle précis de la vitesse du véhicule testé. Le CBAR peut être utilisé pour les tests ADAS, tels que le freinage d'urgence autonome, et peut être fourni à l'aide d'une commande de frein de sécurité en option, à utiliser dans les systèmes d'essais sans conducteur primés d'AB Dynamics.

Facile d'utilisation, le robot combiné CBR1000 est également très rapide à configurer à l'aide d'une interface logicielle Windows, compatible avec tous les produits de l'entreprise.

  Source : AB Dynamics



Voir notre dossier Les nouvelles assistances d’urgence et leurs capteurs.
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué