22 avril 2015
Véhicule autonome et connecté : Business France et Bpifrance sélectionnent les 8 entreprises innovantes qui partiront à la conquête du marché automobile américain le 14 juin prochain.
Business France, l’Agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française, et Bpifrance, la banque publique d’investissement, dévoilent la liste des 8 ETI, PME et startups innovantes de l’industrie automobile sélectionnées pour la première édition d’UbiMobility, le programme d’accélération dans le domaine du véhicule connecté. A partir du 14 juin, elles s’envoleront pour trois semaines à Ann Arbor, en banlieue de Detroit, le berceau de l’industrie automobile américaine. Elles entameront un programme intensif dans le but de présenter leurs technologies pour le véhicule autonome et connecté et de développer des partenariats avec les grands acteurs de la filière américaine. Le programme, taillé sur mesure par le North American Automotive Team de Business France, les mènera en trois étapes à Chicago et San Francisco, au contact des acteurs majeurs de la voiture connectée parmi lesquels Google Car, Tesla, General Motors, Delphi, Valeo, l’Université de Californie - Berkeley et l’Université du Michigan.

Pour cette première édition d’UbiMobility, le comité de sélection composé d’experts américains du véhicule connecté* a mis à l’honneur la créativité et l’excellence de la French Tech. Les entreprises lauréates ont la particularité de développer des briques technologiques de pointe qui correspondent aux besoins des grands donneurs d’ordre américains. Déjà accompagnées par Bpifrance dans leurs démarche d’innovation, pour la plupart d’entre elles, ces entreprises ont fait des Etats-Unis un marché cible.

Conçu comme un véritable parcours accéléré d’insertion sur le marché automobile américain, UbiMobility vise à permettre à ces 8 sociétés de faire référencer par les constructeurs locaux leurs technologies. Localement chacune d’entre elles bénéficiera d’un accompagnement personnalisé de Business France. L’objectif est de construire une relation durable avec des clients potentiels et des partenaires stratégiques sur le marché nord-américain. Pour ce faire, les entreprises seront coachées pour adapter leur offre et leur présentation. Elles participeront à des évènements ciblés réunissant les acteurs américains de cette filière et auront droit à un programme de rendez-vous BtoB personnalisés tout au long de ces trois semaines d’immersion.

L’enjeu est de taille. Les constructeurs automobiles, les firmes de la Silicon Valley et même les autorités locales sont fortement impliquées sur les thématiques du véhicule autonome et connecté. Ainsi, Google est-il en train de développer son propre projet de véhicule autonome avec la Google Car. Le Department of Transportation développe un plan de mise en circulation de 20 000 véhicules connectés entre 2017 et 2019 dans le Michigan, à Détroit et Ann Arbor.

D’après le Boston Consulting Group, le marché mondial des technologies embarquées dans l’automobile représentera 42 milliards de dollars en 2025 et 77 milliards en 2035. Selon le cabinet, le véhicule autonome et semi-autonome devrait représenter 13% des ventes de véhicules neufs au niveau mondial en 2025 et près de 25% en 2035.

* Google Car, General Motors, Delphi, Valeo North America, L’Université de Californie - Berkeley et l’Université du Michigan

Les 8 sociétés sélectionnées pour UbiMobility 2015
  • Actia
    ACTIA est spécialisée dans la conception, la fabrication et le diagnostic des systèmes embarqués pour les véhicules de petites et moyennes séries. Le groupe a développé un savoir-faire reconnu sur les véhicules communicants. Il s'étend des plateformes télématiques embarquées, aux portails internet permettant d'offrir des services d'exploitation des flottes à distance avec la géolocalisation.
  • Eliocity
    Eliocity, start-up dédiée aux technologies de la mobilité, transforme la voiture en véhicule intelligent et connecté. Grâce au boîtier Xee, qui se branche sur la prise diagnostic de l’automobile, l’utilisateur accède aux données de sa voiture en temps réel et reste en permanence connecté à celle-ci via son smartphone.
  • Intempora
    Les techniques numériques envahissent tous les domaines : acquérir, traiter en temps réel des données, communiquer et conserver les informations se généralise. Intempora SA offre un environnement logiciel répondant à l’ensemble de ces exigences dans les domaines des applications multi-capteurs embarquées relevant notamment des systèmes de transports intelligents.
  • Krono-Safe
    Créée par essaimage du CEA, Krono-Safe s’appuie sur 8 ans de recherche et développement visant à créer un système d’exploitation en temps réel capable de traiter les informations transmises par de multiples capteurs. La société vise à développer cette technologie dans le domaine du véhicule autonome.
  • Navya
    Navya est une navette 100% électrique qui se déplace sans conducteur grâce à un système embarqué et de multi-capteurs. Destinée à la mobilité urbaine, d’abord pour les sites fermés et pour le premier ou le dernier kilomètre d’un parcours, elle peut accueillir jusqu'à vingt passagers en toute sécurité.
  • Roadeyes
    Créée en 2011, Roadeyes développe des solutions embarquées et automatiques d’enregistrement de la route, connues sous le nom de « boîtes noires vidéo ». Ses produits, commercialisés sous la marque RoadEyesCams, utilisent des technologies avancées et des composants résistants afin d’améliorer la sécurité sur la route.
  • Trust In Soft
    TrustInSoft commercialise des outils et services d’analyse de code source permettant d’assurer à ses clients la fiabilité de leurs logiciels. Ses offres sont déployées chez les développeurs et les intégrateurs de composants logiciels. Les intégrateurs de systèmes embarqués pour le véhicule autonome et semi-autonome présentent de forts besoins dans le domaine.
  • Vulog
    PME française leader européen des technologies d’autopartage, Vulog propose sa technologie embarquée et sa plateforme logicielle modulaire permettant aux opérateurs de mobilité de mettre en place tous les types d’autopartage (en ville, en entreprise…) avec une utilisation des véhicules en boucle, en trace directe ou en libre-service intégral, et cela avec tous les types de véhicules.



  Sources : Business France et Bpifrance



Voir notre dossier Les étapes qui mènent à la conduite autonome.
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué