11 mai 2015
Première mondiale au Vienna Motor Symposium : nouveau moteur haute-efficience Audi
Audi présente le moteur essence 2 litres le plus efficient de sa catégorie. Le nouveau 2.0 TFSI de 190 ch démontre l’expertise du constructeur et intègre une nouvelle méthode de combustion innovante. Il sera disponible pour la première fois sur la prochaine génération d’Audi A4.

Il y a plus de 10 ans, Audi était le premier constructeur au monde à produire en série le moteur TFSI avec turbo et injection directe. Il a ainsi lancé le downsizing et le downspeeding. « Nous entamons aujourd’hui une étape cruciale avec le rightsizing, » déclare Prof. Dr. Ulrich Hackenberg, membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique. « La réduction du déplacement et de la vitesse du moteur ne peuvent être complètement efficaces que si elles sont liées raisonnablement à la catégorie du véhicule et à son usage quotidien. Le rightsizing implique donc une interaction optimale de la catégorie du véhicule, de la cylindrée, de la puissance, du couple et des caractéristiques d’efficience dans les conditions de tous les jours. Notre nouveau 2.0 TFSI est un bel exemple du Vorsprung durch Technik. »

Le moteur 4 cylindres offre une puissance de 190 ch et un couple de 320 Nm. Le couple élevé est appliqué entre 1450 et 4400 tours/mn afin que le conducteur bénéficie constamment de toute la puissance du moteur. Le moteur offre des niveaux de consommation remarquablement bas, avec moins de 5 l/100 km selon le cycle NEDC.

La technologie en détails :

Le moteur 2.0 TFSI innove par son nouveau mode de combustion. Au cœur de celui-ci, son principe est comparable au cycle de Miller. Les ingénieurs Audi ont redéveloppé cette méthode. La progression du rendement se base sur les facteurs suivants :
  • La durée de l'admission a été raccourcie de manière significative (140 degrés vilebrequin au lieu de 190° à 200°)
  • En raison d’une pression plus élevée à l'admission, le moteur atteint les charges optimales malgré la durée d'admission plus courte
  • La soupape d’admission se referme aussi plus tôt, bien avant que le point mort bas soit atteint. Ceci abaisse la pression moyenne, permettant un taux de compression haut et efficient.
  • À charge partielle, une injection additionnelle en amont de la soupape d’admission produit une formation efficiente qui est déjà complétée par l’injection directe dans la chambre à combustion.
  • L’Audi Valvelift System (AVS) permet une durée de l'admission courte à faible charge et plus longue à charge plus élevée (170° à pleine charge).
Dr. Stefan Knirsch, Directeur du développement moteur chez Audi, résume les bénéfices du nouveau moteur : « Grâce à l’approche rightsizing, le nouveau moteur permet d’obtenir les bénéfices de consommation d’un moteur downsizing à charge partielle, alors qu’à charge plus élevée, il présente les avantages d’un moteur de plus grosse cylindrée. Le résultat est une efficience optimale pour plus de performance sur toute la plage du régime du moteur. »

Au-delà du mode de combustion, le nouveau moteur, qui ne pèse que 140 kg, profite d’autres technologies d’efficience. Par exemple, le flux de refroidissement est contrôlé et permet de raccourcir fortement le temps de chauffe du moteur. Le collecteur d’échappement contribue lui aussi à ce bénéfice et est intégré à la culasse. La constante réduction des frictions ainsi que l’utilisation de l’huile de moteur basse-friction (OW-20) améliore l’efficience.

Le pack complet de solutions high-tech fait du nouveau moteur 2.0 TFSI un véritable moteur à haut rendement, pionnier dans son segment. Audi introduira la nouvelle génération de moteurs pour la première fois sur la nouvelle Audi A4, puis sur d’autres modèles.


  Source : Audi



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué