12 mai 2015
Première dans la catégorie : la nouvelle génération d’Opel Astra reçoit l’IntelliLux, un éclairage matriciel à LED
Comme en plein jour : le système matriciel à LED permet de rouler en permanence en feux de route sans éblouir

Le système d’éclairage intelligent de l’avenir fera sa première apparition dans la nouvelle génération d’Opel Astra, dévoilée au Salon international de l’automobile de Francfort, du 17 au 27 septembre 2015. Avec la nouvelle Astra, l’éclairage révolutionnaire matriciel full-LED IntelliLux, permettant de rouler en permanence en feux de route, sera disponible pour la première fois en catégorie compacte. Un large public aura donc accès à cette technologie d’éclairage haut-de-gamme. Après avoir lancé l’éclairage adaptatif bi-xénon sur l’actuelle génération de l’Astra, Opel joue à nouveau les pionniers dans le domaine de l’éclairage sur la nouvelle version de sa compacte best-seller.

« Nous démocratisons la technologie en rendant l’innovation abordable grâce à son intégration sur des véhicules de grande diffusion. Notre nouvel éclairage matriciel à LED, l’IntelliLux, en est la parfaite illustration. En proposant cette technologie d’éclairage sur une compacte, Opel est le premier constructeur automobile à offrir sur ce segment un système d’éclairage aussi efficace et performant. L’intégration de la technologie LED permet de profiter d’une qualité d’éclairage de nuit exceptionnelle, au profit de la sécurité du conducteur et des autres usagers de la route », explique Charlie Klein, Vice President Vehicle Engineering chez Opel.

Comme en plein jour : en feux de route sans éblouir les autres usagers de la route

Après avoir déjà permis l’arrivée à prix abordable des feux adaptatifs bi-xénon sur la plupart de ses modèles de la marque – 200.000 exemplaires de l’Astra actuelle ont été vendues avec ce système – les ingénieurs du Centre international de Développement technique Opel de Rüsselsheim se sont consacrés à développer, améliorer et perfectionner une nouvelle génération de système d’éclairage. Au bout de quelques années de mise au point, le nouveau système full LED breveté d’Opel peut enfin entrer en production : l’IntelliLux. Aujourd’hui, ce type de système est encore réservé à des véhicules haut de gamme en catégorie luxe. Opel le proposera lui sur la nouvelle génération de l’Astra. Un progrès rendu possible grâce à la mise en œuvre de solutions intelligentes et de la dernière génération de LED, qui offre un éclairage très lumineux, proche de la lumière du jour.

Composé de 16 segments à LED – huit de chaque côté du véhicule – le nouveau système matriciel à LED adapte automatiquement et en permanence la portée et la répartition du faisceau lumineux pour s’adapter à toutes les situations de conduite. Dans son fonctionnement, il se sert de la caméra frontale Opel Eye pour détecter par exemple la présence d’autres véhicules en mouvement. Dans ce cas, le système va éteindre automatiquement les divers segments de LED qui pourraient éblouir les conducteurs venant en sens inverse.

Dès que le véhicule quitte les zones urbaines, l’éclairage passe automatiquement en feux de route – position dont il ne va plus bouger. Ce qui apporte un considérable gain en sécurité, comme l’a confirmé une étude menée par l’Institut universitaire de technologie de Darmstadt et l’Initiative européenne LightSightSafety. L’étude montre qu’en roulant à une vitesse de 80 km/h, les conducteurs peuvent détecter les objets présents sur le bord de la route environ 30 à 40 mètres plus tôt qu’avec des phares classiques halogène ou xénon en feux de croisement. Ce qui leur donne environ 1,5 secondes en plus pour réagir, bien utiles lorsque par exemple des animaux traversent soudainement la route.

Ce ne sont pas seulement les conducteurs de l’Astra qui bénéficient de ces progrès : tout en apportant une remarquable luminosité et une excellente visibilité, ils n’éblouissent pas les autres usagers de la route. Lorsque la caméra détecte des sources lumineuses de voitures circulant en sens inverse ou devant, les LED spécifiques travaillant dans la zone concernée sont désactivées, ce qui permet de tout simplement « découper » la zone entourant les véhicules. Le reste de la route et les environs restent fortement illuminés. Grâce à ses possibilités de moduler tout en finesse le pinceau lumineux, l’éclairage matriciel à LED fait franchir une nouvelle étape à la technologie de l’éclairage automobile.

Les ingénieurs du secteur éclairage d’Opel avaient plusieurs objectifs : mettre au point un système intelligent d’éclairage full LED, en faire un système abordable, et de plus, lui donner un nouveau degré de sophistication. Comme tous les clients de l’Astra ne choisiront pas de l’équiper avec le système de navigation embarqué, il fallait que le système d’éclairage soit capable de savoir si le véhicule était dans une zone urbaine ou sur une route sans l’aide d’un GPS. Le système IntelliLux de l’Astra sera le premier système d’éclairage matriciel proposé dans une voiture de série pouvant s’optimiser en permanence sans être relié au système de navigation. En plus des nombreux modes automatiques des feux de croisement et des feux de route, l’IntelliLux à LED s’enrichit d’un mode d’éclairage spécial autoroute qui augmente encore la sécurité en conduite de nuit. Sans oublier la fonction d’accueil des projecteurs, qui facilite l’accès et la sortie de l’Astra dès qu’il fait sombre.

Plus lumineux, plus durable et plus efficace : le triplé de l’Opel IntelliLux à LED


La grande efficacité de l’éclairage matriciel à LED apporte plus de sécurité et de confort. Si le système parvient à mieux éclairer tout l’environnement qu’un projecteur conventionnel, il fait également preuve d’une longévité supérieure aux projecteurs équipés d’ampoules halogène ou au xénon. Encore un autre avantage : aucun mécanisme n’est plus nécessaire dans l’optique de phare. Les différents segments de LED sont mis en marche ou arrêtés en fonction de la situation, ce qui contribue aussi à une longévité qui dépasse largement la durée de vie d’une voiture.

Enfin, le nouveau système d’éclairage fait des heureux chez les designers. Jusqu’à présent, la taille des optiques de phares dépendait essentiellement de leur coûteuse technologie, qu’il fallait protéger. Désormais, c’est l’ampoule qui détermine la partie visible du projecteur. Grâce à la petitesse des LED utilisées dans l’éclairage matriciel, les projecteurs pourront à l’avenir adopter un dessin plus fin et plus délicat. Et on pourra dire adieu aux optiques de phares surdimensionnées abritant des unités de pilotage mécaniques qui nécessitaient beaucoup d’espace.


  Source : Opel



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué