26 mai 2015
Shell Eco-marathon Europe 2015 : La France a encore brillé et a remporté 6 des 10 prix sur circuit
Après des mois de préparation, 197 équipes en provenance de 26 pays se sont retrouvées à Rotterdam, Pays-Bas, du 21 au 24 mai, afin de battre des records en matière d’efficacité énergétique. Les étudiants n’ont cessé de se surpasser durant les quatre jours de compétition et ont dignement célébré les 30 ans du Shell Eco-marathon Europe.

Les équipes engagées ont parcouru le circuit urbain de Rotterdam avec des véhicules qu’ils ont eux-mêmes imaginés et construits. Toutes avaient le même objectif : faire le plus de kilomètres possible avec l’équivalent d’1 litre d’essence ou d’1 kwh.

L’Hexagone garde son statut de pays le plus performant, les équipes françaises ont remporté 6 des 10 prix sur circuit ainsi que 2 des 5 prix hors-circuit en jeu.

Dans la catégorie Prototype, l’équipe française MicroJoule-La Joliverie, déjà plusieurs fois vainqueur, utilisait pour la première fois le Gaz Naturel pour Véhicule (GNV) et a obtenu la meilleure performance de l’édition 2015 : 2 551,8 km/l. En 1985, le véhicule gagnant aurait pu rouler de Rotterdam à Londres ; 30 ans plus tard, MicroJoule-La Joliverie aurait pu voyager de Rotterdam à Moscou avec la même quantité d’énergie.

Dans la catégorie Prototype à essence, l’équipe TED du Centre de Formation Technique AIRBUS HELICOPTERS a enregistré un résultat de 2 308,3 km/l. L’équipe IUT GMP Valenciennes conserve sa première place dans la catégorie Prototype à Diesel avec 1 323,1 km/l, soit 23 km de plus qu’en 2014.

Dans la catégorie UrbanConcept à essence, le lycée Louis Delage garde son titre en battant un nouveau record avec 517,3 km/l, soit une amélioration de 48,5 km par rapport à l’an passé. La Joliverie Polytech Nantes conserve également sa première place dans la catégorie UrbanConcept à piles à combustible (hydrogène) avec 372,6 km/m3. Quant à l’ISEN Toulon, l’équipe a réalisé 308,5 km/kWh dans la catégorie UrbanConcept à batterie électrique.

Au total, ce sont trois records qui ont été établis dans les cinq catégories d’énergie : Prototype à GNV, UrbanConcept à essence et UrbanConcept à éthanol (voir les détails dans les tableaux ci-dessous).

Hors-circuit, les équipes françaises ont remporté 2 des 5 prix mis en jeu. L’équipe Vector Ecoteam a reçu le prix de l’Innovation Technologique pour son prototype à batterie électrique. Le véhicule était doté d’une méthode de commande utilisant les informations du véhicule et le modèle de piste afin d’adapter automatiquement la vitesse du véhicule à la vitesse idéale pour économiser l’énergie. L’équipe Toulouse Ingénierie Multidisciplinaire (TIM) a quant à elle remporté le prix de la Persévérance et de l’Esprit d’Equipe. L’équipe a travaillé dur pour résoudre les problèmes techniques de son UrbanConcept à éthanol, tout en venant en aide autres équipes qui se trouvaient en difficulté. Le prix récompense leur détermination et symbolise l’esprit de collaboration qui caractérise l’événement.

« L’édition 2015 a été remarquable, » a déclaré Norman Koch, Directeur Technique du Shell Eco-marathon. « Nous avons célébré les 30 ans du Shell Eco-marathon et il est temps maintenant de dire merci et au revoir à Rotterdam, afin de passer le flambeau à Londres qui accueillera la compétition en 2016. »

Le Shell Eco-marathon Europe 2015 a rassemblé environ 50 000 visiteurs durant les 4 jours de compétition.




  Source : Shell



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué