PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         

22 juin 2015
Le Professeur Dr. Hermann Scholl fête ses 80 ans

Il a profondément marqué les techniques automobiles

Le Professeur Dr. Hermann Scholl, président d’honneur du Groupe Bosch, fêtera ses 80 ans le 21 juin 2015. Pendant près d’un demi-siècle, ce docteur en électrotechnique a profondément marqué le développement et le succès de l’entreprise de technologies et de services. Le nom d’Hermann Scholl est étroitement lié à l’avènement de l’électronique à bord des voitures. Dès le milieu des années 1960, Hermann Scholl a joué un rôle décisif dans le développement de l’injection électronique essence, qui fut suivi par des développements très novateurs tels que la commande électronique du moteur ou les systèmes ABS et ESP, qui tous deux sauvent des vies. Sous la direction d’Hermann Scholl, Bosch est devenu l’un des premiers équipementiers automobiles au monde. Il a également oeuvré en faveur d’une diversification de l’entreprise, au travers notamment de la reprise des sociétés Mannesmann Rexroth AG et Buderus AG au début des années 2000. « Grâce à sa vision entrepreneuriale, Hermann Scholl a donné des impulsions majeures au développement stratégique de Bosch. Il a également favorisé son internationalisation, dans la région Asie-Pacifique notamment », a déclaré Franz Fehrenbach, Président du Conseil de surveillance de Bosch et associé gérant de Robert Bosch Industrietreuhand KG. Entré chez Bosch en 1962, Hermann Scholl a rejoint la Direction en 1973 et est devenu membre du Directoire en 1975, qu’il a présidé de 1993 à 2003. De 2003 à 2012, il fut Président du Conseil de surveillance et associé gérant de Robert Bosch Industrietreuhand KG. Depuis le 1er juillet 2012, il est Président d’honneur du Groupe Bosch.

Pionnier de l’innovation technologique

« Pendant des décennies, Hermann Scholl a toujours su déceler le potentiel et identifier les opportunités offertes par les nouvelles technologies. Ces merveilles de technologie que sont les voitures d’aujourd’hui seraient impensables sans les innovations techniques associées au nom d’Hermann Scholl », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch. Dès le début des années 1960, Hermann Scholl s’est employé à introduire l’électronique à bord des voitures. Alors qu’il travaillait au développement avancé des techniques automobiles, il avait alors conçu un système de commande électronique de boîtes de vitesses, dont la version perfectionnée et adaptée aux boîtes automatiques est aujourd’hui devenue la norme sur toutes les voitures équipées d’une boîte automatique. Autre succès qui perdure : l’injection électronique essence. Au milieu des années 1960, Hermann Scholl a joué un rôle décisif dans le développement de cette technologie économe en ressources. Bosch est aujourd’hui l’un des plus grands fournisseurs au monde de systèmes d’injection directe essence. Bosch a aussi considérablement favorisé l’avènement des véhicules particuliers diesel grâce à l’injection directe. Le système Common Rail qu’Hermann Scholl a amené à maturité de série vers la fin des années 1990 fait aujourd’hui partie des standards industriels. Là encore, Bosch occupe une position de leader mondial. Et d’autres innovations techniques telles que le premier système d’antiblocage ABS pour véhicules particuliers fiable (1978) ou le système électronique de stabilité ESP pour véhicules particuliers (1995) ont permis d’éviter d’innombrables accidents et sauvé bien des vies.

Des décisions stratégiques avec d’immenses succès à la clé

Pendant les quelque dix années qu’il a passées à la Présidence du Directoire de Bosch, Hermann Scholl a oeuvré en faveur de l’internationalisation et la diversification de l’entreprise. Le chiffre d’affaires de l’entreprise de technologies et de services a doublé durant cette période, passant de près de 17 milliards d’euros à 36 milliards d’euros. La part réalisée hors d’Allemagne a grimpé de 49 % à 71 % et les effectifs sont passés de 165 000 collaborateurs à plus de 230 000. Hermann Scholl a notamment encouragé l’extension des activités en Chine, en Corée et au Japon. Avec plus de 50 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d’euros, la Chine est désormais le principal marché étranger de Bosch. Hermann Scholl a par ailleurs assumé pendant près de 15 ans la responsabilité générale de l’ancien secteur d’activités des Techniques automobiles (devenu les Solutions pour la mobilité), tout d’abord en qualité de membre du Directoire, puis par intérim, en plus de sa fonction de Président du Directoire. Au début des années 1990, les Techniques automobiles représentaient près de 50 % du chiffre d’affaires, pour ensuite dépasser les 70 % au début des années 2000. Afin de parvenir à un meilleur équilibre entre les secteurs d’activités et de réduire la dépendance vis-à-vis des Techniques automobiles, Hermann Scholl a renforcé les secteurs d’activité des Techniques industrielles et des Biens de consommation au travers de différentes acquisitions, telles que Mannesmann Rexroth AG en 2001 et Buderus AG en 2003.


  Source : Bosch





Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué