8 juillet 2015
Exoès fournit ses bancs d’essais aux multinationales des poids lourds
Tenneco, l'un des plus grands fabricants mondial de système d'échappement a choisi Exoès pour produire un banc d’essais dernier cri basé sur la technologie Rankine.

Environ 35% du carburant introduit dans un véhicule est perdu sous forme de chaleur à l’échappement. Par ailleurs, tous les constructeurs de voitures et de camions sont confrontés à des réglementations toujours plus strictes en matière d'émissions de CO2 et les objectifs d’ici 2030 sont drastiques : moins 30%.

Pour relever ces défis, Exoès propose une solution innovante EVE – Energy Via Exhaust - une technologie de rupture brevetée et conçue par ses ingénieurs qui récupère la chaleur contenue dans l'échappement et la transforme en énergie utile. Pour un gestionnaire de flotte qui équipe ses camions avec la technologie EVE, l'économie de carburant atteindrait € 25 000 au cours de la durée de vie du véhicule avec un retour sur investissement inférieur à 24 mois, un résultat inégalé dans ce secteur industriel.

« Exoès est sur la bonne voie pour devenir un acteur majeur dans les solutions de récupération de chaleur à l’échappement sur le secteur des poids - lourds. Il est essentiel pour l'entreprise de continuer à imposer sa crédibilité dans ce domaine technologique et industriel. En 2014, nous avions déjà livré deux bancs d'essais de dernière génération pour les Universités de Liège en Belgique et de Valence en Espagne.

Les résultats fournis par ce banc d’essais ultra moderne aideront très certainement les managers de Tenneco dans leurs choix stratégiques et technologiques futurs. Dans le même temps, nous avons eu la confirmation par les dirigeants des grands groupes industriels que les systèmes de type Rankine sont les seuls à atteindre de telles performances dans la réduction de carburant: de 3 à 5% pour les poids - lourds », explique Arnaud Desrentes, PDG d’Exoès.


  Source : Exoès



Voir notre dossier La récupération de l’énergie à l’échappement
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué