16 juillet 2015
Une Audi roule toute seule et plus vite qu’un pilote de course sur un circuit aux Etats-Unis
Le lancement de la production de l’Audi Piloted Driving approche à grands pas. Sur l’un des circuits les plus difficiles du monde, le circuit automobile de Sonoma en Californie, la dernière génération du concept Audi RS 7 Piloted Driving a de nouveau surpassé ses performances. L’Audi Piloted Driving sera disponible pour la première fois sur la prochaine génération de l’Audi A8.

« A Sonoma, nous avons emmené le concept Audi RS 7 Piloted Driving au-delà de ses limites tour après tour et il s’est montré à la hauteur à tous les niveaux, » affirme Thomas Müller, en charge du développement des systèmes de freinage, de conduite et d’assistance à la conduite pour Audi. « La voiture a terminé les tours en effectuant de meilleurs temps par tour que les pilotes de course. » L’Audi RS 7 n’a pris que 2 : 01 : 01 minutes pour faire le tour du circuit de 4 050 mètres.

Cela fait maintenant un certain temps que Audi teste son Piloted Driving. En octobre 2014, une Audi RS 7, surnommée « Bobby » a fait un tour de la boucle d’Hockenheim à une vitesse allant jusqu’à à 240 km/h. La nouvelle génération du véhicule, appelée « Robby », développe une puissance de 560ch et pèse environ 400 kg de moins que son prédécesseur. Le véhicule maîtrise toutes les fonctions de conduite, que ce soit le freinage, la conduite ou l’accélération, en toute autonomie et avec une précision extrême.

Audi a également testé son Piloted Driving sur route. Début 2015, « Jack », un concept Audi A7 Piloted Driving équipé de nombreuses solutions en pré-production, a roulé sur autoroute de la Silicon Valley à Las Vegas, à l’occasion du CES de Las Vegas. Peu de temps après, le véhicule a roulé en toute autonomie sur les autoroutes allemandes, à une vitesse allant jusqu’à 130 km/h. Au CES Asia de mai 2015, les journalistes ont eu l’opportunité de tester l’Audi Piloted Driving au cœur du trafic de la mégapole de Shanghai.

Le travail de développement, incluant la conduite sur de nombreux lieux d’essais, apporte des pistes précieuses pour les systèmes de production de véhicules en série : des technologies avec capteurs au traitement de données, en passant par le contrôle du véhicule et la stabilisation.

Les technologies de l’Audi Piloted Driving assurent sécurité, gain de temps, efficience et confort. Ces systèmes contribuent fortement à la sécurité, notamment lorsque le conducteur est accablé par la conduite ou qu’au contraire, il n’a pas grand-chose à faire au volant. De plus, ils permettent au conducteur d’optimiser son temps dans le véhicule. En cas d’utilisation pour assurer temporairement les tâches liées à la conduite, la technologie prédictive rend la conduite plus efficiente, réduit le stress et favorise au contraire le confort. L’Audi Piloted Driving sera produit pour la première fois sur la prochaine génération de l’Audi A8, la berline de luxe. Ses systèmes contrôlent le véhicule au moment de se garer ou encore lorsque le trafic sur autoroute nécessite d’utiliser le système start-and-stop, jusqu’à 60 km/h.


  Source : Audi



Voir notre dossier Les étapes qui mènent à la conduite autonome.
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué