28 septembre 2015
La régulation thermique intelligente de Bosch permet aux voitures électriques de gagner jusqu’à 25% d’autonomie
Température optimale pour l’habitacle et la batterie

L’autonomie des voitures électriques, durant les mois d’hiver notamment, a suscité de nombreuses discussions car le chauffage peut limiter considérablement l’autonomie d’un grand nombre de voitures électriques. « La gestion thermique intelligente constitue un grand pas en avant pour les voitures électriques », indique Rolf Bulander, membre du Directoire de Robert Bosch GmbH et Président du secteur d’activité des Solutions pour la mobilité. En ville, cette technologie peut faire gagner jusqu’à 25 % d’autonomie en conditions hivernales, sans aucune modification apportée à la batterie. Bosch présente son système de gestion thermique à l’IAA 2015 de Francfort.

Dans le cadre du projet GaTE (gestion thermique intégrée dans les véhicules électriques) bénéficiant de fonds publics, Bosch, Mahle, Behr et d’autres entreprises ont développé la base d’une gestion thermique optimisée. Le chauffage et la climatisation jouent un rôle nettement plus important dans les entraînements alimentés par une batterie que sur les moteurs essence ou diesel, les véhicules dépourvus de moteur à combustion ne bénéficiant pas d’une source de chaleur généreuse. Aussi l’habitacle est-il chauffé à l’aide d’un système 100 % électrique, l’électricité requise étant fournie par la batterie au détriment de l’autonomie : en hiver comme en été, environ la moitié de l’énergie stockée dans la batterie est utilisée pour réguler la température de l’habitacle.

De plus, afin de garantir la meilleure alimentation possible, la batterie doit être maintenue à une température constante de l’ordre de 35 °C, en faisant appel à nouveau à de la chaleur ou du froid produits électriquement.

Principe de la pompe à chaleur : à l’image d’un réfrigérateur domestique
Le nouveau système de gestion thermique ne distribue la chaleur et le froid que sur la base du liquide de refroidissement du véhicule, grâce à l’association d’une pompe à chaleur, de pompes à liquide de refroidissement et de valves. Le principe de pompe à chaleur est bien connu dans le contexte des réfrigérateurs, où la chaleur produite pour créer du froid est libérée dans la cuisine. Avec le nouveau système de gestion thermique du véhicule, une pompe à chaleur d’une puissance électrique de 1000 watts affichera une production de chaleur équivalant à une puissance de 2000 à 3000 watts. Les chauffages classiques utilisés dans les véhicules hybrides et électriques sont deux fois moins efficaces.

Le système Bosch comporte des valves et pompes pilotables avec précision. Elles collectent la chaleur et le froid à la source et les acheminent là où le véhicule en a besoin. Les besoins en chaleur et froid sont par ailleurs réduits grâce à l’utilisation innovante de la chaleur perdue en provenance du moteur électrique et de l’électronique de puissance, ainsi qu’à la circulation d’air contrôlée qui capte l’humidité de l’air.

Un système faisant appel à des composants existants
La pompe utilise la faible quantité de chaleur produite au sein d’un véhicule électrique. De la chaleur est dégagée par exemple lors de la fourniture d’électricité au moteur électrique. De la chaleur utilisable est également générée lorsque l’énergie de freinage est convertie en électricité et introduite dans la batterie. Il en va de même lors du refroidissement de la batterie pour la maintenir dans la plage de fonctionnement optimale. La plupart des composants individuels auxquels ce système fait appel sont déjà utilisés dans des applications disponibles sur le marché. Sur le plan technique, cette innovation est de nature à apporter une amélioration significative et rapide aux véhicules électriques. La gestion thermique intelligente de Bosch est une solution qui va modifier radicalement l’électromobilité. Une régulation thermique efficace sera en effet incontournable sur les futures générations de véhicules électriques.


  Source : Bosch



Voir notre dossier Les solutions d’augmentation d’autonomie pour les véhicules électriques.
Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué