6 novembre 2015
Nouvelle technologie de Federal-Mogul Powertrain garantissant l’efficacité des joints de bride des turbocompresseurs
Les joints d’étanchéité des turbocompresseurs essence et diesel bénéficient d’un nouveau procédé de fabrication surmontant les problèmes d’uniformité d’étanchéité dus à la diversité des matériaux de soudage

Federal-Mogul Powertrain, une division de Federal-Mogul Holdings Corporation, a surmonté un problème d’étanchéité de plus en plus fréquent sur les brides de sortie des turbocompresseurs où le joint se compose de couches multiples.

L’entreprise a développé un nouveau procédé de fabrication qui élimine les problèmes d’étanchéité pouvant survenir lors du soudage de matériaux dissemblables. « On connaît bien les problèmes de qualité produit découlant de l’utilisation de joints de turbocompresseurs constitués d’un certain nombre de couches », explique Thorsten Schäfer, Responsable au niveau mondial de l’ingénierie des écrans thermiques rigides de Federal-Mogul Powertrain. « Si l’on soude de l’acier inoxydable avec de l’acier revêtu d’aluminium, il peut se produire une réaction chimique menaçant l’intégrité du soudage de la pièce finale. Une récente optimisation de conception a ouvert la voie à ce nouveau procédé de soudage qui a permis d’éliminer le problème ».

Les joints de brides de sortie des turbocompresseurs comportent une épaisse plaque d’acier revêtue d’aluminium pour résister à la corrosion et réfléchir la chaleur, scellée sur les deux bords au moyen de feuilles d’acier inoxydable fonctionnelles, dotées chacune de nervures d’étanchéité. Pour éviter la manipulation de pièces multiples séparées, les trois couches sont soudées ensemble. Cette procédure est toutefois susceptible d’engendrer des problèmes d’uniformité d’étanchéité en raison des réactions potentielles du revêtement d’aluminium lors du soudage ; réactions se manifestant par la création de bulles qui génèrent sur la face d’étanchéité des accumulations induisant des variations de pression de contact.

La solution de Federal-Mogul Powertrain consiste à découper trois trous dans la plaque centrale et à créer trois bossages dans les deux feuilles d’étanchéité. Elle garantit l’emplacement précis des éléments distincts grâce auquel les feuilles externes fonctionnelles peuvent être soudées entre elles par points directement à travers les bossages sans endommager le matériau de la couche d’écartement, unifiant ainsi la totalité de l’assemblage.

Le nouveau procédé, en production série depuis plusieurs mois sur le site de fabrication des joints d’étanchéité d’Herdorf (Allemagne), s’est avéré concluant. Federal-Mogul Powertrain pense qu’il sera tout aussi efficace dans bon nombre d’autres applications où, sur les moteurs essence et diesel, les couches fonctionnelles du joint sont combinées à une plaque épaisse revêtue ou à un bouclier thermique.

« Les développements comme ce nouveau joint de collecteur illustrent l’engagement de Federal-Mogul Powertrain à fournir des solutions pérennes aux problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent », explique Gian Maria Olivetti, directeur technique de Federal-Mogul Powertrain. Lorsque surgissent des problèmes et ce, quel qu’en soit la nature, comme par exemple la hausse de température de turbocompresseurs en service, nous sommes à même grâce à notre expérience et notre expertise de réagir rapidement pour satisfaire les besoins de nos clients».


  Source : Federal-Mogul Powertrain



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué