18 novembre 2015
Audi installe le stationnement automatique dans la zone de Boston
Audi et la ville de Somerville prévoient des innovations conjointes pour la ville du futur sur la Côte Est des Etats-Unis. Le PDG de Audi, Rupert Stadler et le Maire de la ville Joseph A. Curtatone ont signé un protocole d’entente à l’occasion du congrès Smart City Expo à Barcelone. Ils souhaitent développer une stratégie urbaine pour Somerville en appliquant la technologie de l’intelligence distribuée, le stationnement automatique et la mise en réseau des voitures avec les feux de circulation de la ville.

Dans le protocole d’entente, le Maire de Somerville, Joseph A. Curtatone, et Rupert Stadler, Président du Directoire de AUDI AG, ont conclu un accord de collaboration dans le développement d’une nouvelle stratégie de mobilité pour Somerville. Ils souhaitent se concentrer sur l’échange de savoir-faire et le test de nouvelles technologies. Rupert Stadler a déclaré : « La voiture intelligente ne peut offrir un immense potentiel que dans une ville intelligente. Notre collaboration sur les innovations urbaines, l’échange et l’analyse des données sont les clés d’une intelligence distribuée bénéfique. » Sur le long-terme, les deux parties ont pour but de développer des innovations qui réduisent l’espace nécessaire aux automobiles dans la ville et augmentent la vitesse du trafic.

« La voiture fera toujours partie de notre mobilité. En même temps, elle montre aujourd’hui ses limites via les embouteillages et les problèmes de stationnement. Grâce aux technologies Audi, nous pensons être capables d’utiliser l’espace urbain disponible de manière plus efficace afin d’améliorer la qualité de la vie urbaine », déclare Joseph A. Curtatone.

Grâce à sa situation centrale dans la zone métropolitaine de Boston, Somerville est un modèle pour les « smart cities ». Après la Silicon Valley, cette région bénéficie de l’économie à la croissance la plus rapide de l’Amérique du Nord. Dans les prochaines années, l’Union Square à Somerville sera transformé en un centre-ville fleurissant. Grâce au redéveloppement urbain, de nouveaux logements, bureaux et espaces commerciaux seront construits. L’augmentation de la population implique donc la mise en place d’infrastructures de mobilités efficaces, celles existantes atteignant leurs limites. Audi soutient donc le projet à Union Square avec des innovations telles que l’assistant de feux de circulation afin de fluidifier la circulation.

En plus de la mise en réseau des infrastructures, Audi introduit le parking automatique au projet. Les voitures qui se garent toutes seules offrent 3 avantages :
  • Les parkings peuvent être relocalisés du centre-ville à des lieux moins attractifs.
  • L’espace nécessaire au stationnement par voiture est réduite d’environ 2 m2. Les voitures stationnent plus près les unes des autres et nécessitent des places et des voies plus étroites dans les parkings, où les trottoirs, les escaliers et les escalators ne sont plus nécessaires. Un parking de la même taille peut alors accueillir jusqu’à 60 % plus de véhicules – ce qui est suffisant pour mettre fin au stationnement de rue.
  • Ce tout permet une fluidification du trafic avec moins de voitures dans les rues à la recherche d’une place de stationnement.

La gestion intelligente de l’espace de stationnement dans le district Assembly Row (Somerville/USA)
La technologie de parking automatique est également une solution à un second projet à Somerville. Dans le quartier d’Assembly Row au sein du district d’Assembly Square, le développeur immobilier Federal Realty Investment Trust (FRT) est en train de construire un projet polyvalent à seulement 7 minutes de Boston. Des immeubles résidentiels, un hôtel, des bureaux, des espaces commerciaux, de loisir et de stationnement sont actuellement reliés au centre-ville par une station de transit haute-vitesse. Aux Etats-Unis, de nombreux nouveaux projets de construction urbaine aspirent à des utilisations polyvalentes, afin d’enrichir l’expérience de l’utilisateur et d’équilibrer la demande du marché, incluant un nombre fixe de places de parking.

« Les parkings sont chers à construire et nécessitent beaucoup d’espace, » déclare Chris Weilminster, Vice-Président exécutif de FRT. À Assembly Row, chaque place de parking peut coûter jusqu’à 25 000 $ en moyenne. « Réduire l’étendue des parkings permettrait aux développeurs d’utiliser le terrain à d’autres usages qui bénéficieraient à l’expérience consommateur tout en contrôlant les coûts et la rentabilité de la conduite. » Une flotte de voitures capables de se garer toutes seules permettrait d’économiser de l’espace et de réduire les coûts à Assembly Row jusqu’à 100 millions de $ et pourrait être gérée intelligemment grâce à un accord exclusif de partage. « Nous sommes ravis de continuer à explorer cette technologie innovante en tant qu’alternative pour construire des parking grands et coûteux. »


  Source : Audi



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué