PROPULSION / CHASSIS & HABITACLE / ADAS / ELECTRICITE & ELECTRONIQUE
CONCEPTION / PRODUCTION / POIDS LOURD / FORMATION / SOCIETE

RECHERCHE SUR LE SITE         

9 décembre 2015
Nissan et Enel : transformer les véhicules électriques en source d'énergie mobiles

  • Essais en cours pour concevoir les premiers véhicules électriques intégrés au réseau d’électricité
  • Technologie V2G (Vehicle to Grid) qui révolutionne les systèmes de gestion de l’énergie, via une baisse des coûts et une stabilité accrue
  • Source d’économies, en utilisant leurs véhicules électriques comme source de revenus lors de la connexion au réseau


Nissan, constructeur de la voiture 100% électrique la plus vendue au monde, la Nissan LEAF, a annoncé aujourd’hui la signature d’un partenariat avec ENEL. Ce partenariat révolutionnera le rapport qu’entretiennent les clients et les entreprises à l’énergie. Des essais sont actuellement en cours pour tester la viabilité des tout premiers véhicules intégrés au réseau d’électricité. Le but : démontrer que les véhicules 100% électriques peuvent activement contribuer au développement du marché énergétique, tout en étant une source de revenus pour leurs propriétaires.

La technologie de véhicules connectés au réseau V2G permet aux véhicules électriques d’être complètement intégrés au réseau électrique national lorsqu’ils sont à l’arrêt. Cela permet aux propriétaires de ces véhicules, particuliers ou entreprises, d’utiliser leurs véhicules tels des sources d’énergie mobiles ». Le système permet aux conducteurs de Nissan LEAF de connecter et charger leur véhicule en heures creuses ou pendant les périodes de faible demande. Puis de disposer d’une option leur permettant d’utiliser chez eux l’électricité stockée dans la batterie lorsque les coûts sont plus élevés, ou de réalimenter le réseau et de bénéficier de revenus supplémentaires.

Paul Willcox, Nissan Europe Chairman, a déclaré : « Nissan est le leader mondial et le n°1 européen sur le marché des véhicules 100% électriques. Nous avons investi ce secteur bien avant n’importe lequel de nos concurrents. Nous y avons vendu plus de véhicules, et nos projets pour l’avenir y sont de loin les plus crédibles.

En faisant jouer au véhicule un rôle dépassant largement sa fonction première, et en l’utilisant pour alimenter en électricité une maison ou un bureau, notre partenariat avec ENEL en est un parfait exemple. Cela signifie que les véhicules électriques peuvent dorénavant faire partie intégrante de notre réseau électrique à travers l’Europe.

À l’avenir, des moyens de transport durables exigeront une meilleure connectivité entre les véhicules, les services publics, les sources d’énergie renouvelables, et les bâtiments. C’est pourquoi cette annonce revêt tant d’importance : elle est la première étape vers un écosystème énergétique totalement intégré au cœur de l’industrie automobile ».

Ernesto Ciorra, Chief Innovation Officer, Enel, a ajouté : « En devenant plus que des solutions de mobilité, les véhicules 100% électriques sont une pierre angulaire de la future gestion de l’énergie. Des technologies telles que V2G ont le potentiel de transformer les systèmes énergétiques. Nous sommes ravis de nous joindre à Nissan pour progresser dans cette voie. Compte tenu de la pression croissante sur le réseau électrique et de la trop grande dépendance aux énergies fossiles, la technologie V2G donne la possibilité aux propriétaires de Nissan LEAF de stocker et de réalimenter le réseau en énergie, notamment renouvelable. ».

La France par exemple compte 38 millions de véhicules et possède une capacité de production électrique de 130 GW. Un avenir où les véhicules seraient intégrés au réseau, équivaudrait à une centrale électrique de 380 GW (soit trois fois plus que la capacité de production actuelle). L’engagement de Nissan à fournir à ses clients des véhicules 100% électriques qui dépassent largement la simple fonction de voiture, constitue un véritable bouleversement pour le secteur énergétique.

Cet accord avec le Groupe ENEL permettra au premier réseau de véhicules intégrés de se développer dans plusieurs pays. Le Danemark accueillera les premiers essais, suivi de l’Allemagne, des Pays-Bas et d’autres pays d’Europe du Nord.

« Étant donné que les secteurs automobiles et énergétiques convergent et que nous nous dirigeons plus que jamais vers un futur de mobilité 100% électrique, les opportunités d’une gestion optimisée de l’énergie n’ont jamais été aussi nombreuses. La technologie V2G représente une étape supplémentaire vers la réalisation de cette vision. Elle souligne l’engagement de Nissan à établir un écosystème de véhicules électriques – tout ceci dépasse largement la simple conduite », a ajouté Paul Willcox.


  Source : Nissan





Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué