16 décembre 2015
Au salon CES, Delphi présente ses dernières avancées dans le domaine du véhicule à conduite automatisée et notamment l’intégration de technologies « V2E »
Une expérience de conduite améliorée grâce aux technologies 3D et sans contact

Trois mois après sa présentation au salon de l’électronique grand public CES 2015 de Las Vegas, le véhicule à conduite automatisée de Delphi effectuait la plus longue traversée en Amérique du Nord jamais réalisée en mode automatisé, reliant San Francisco à New York. A l’occasion du salon CES 2016, qui se tiendra du 6 au 9 janvier, Delphi franchit une nouvelle étape dans les domaines de la sécurité active et de la conduite automatisée en ajoutant des fonctionnalités de communication du véhicule avec son environnement sous le concept « Vehicle-to-Everything » ou « V2E ».

Grâce à l’utilisation de logiciels et d’équipements avancés, le véhicule de Delphi peut communiquer avec les infrastructures routières, les panneaux de signalisation, les feux de circulation, les autres véhicules et même les piétons.

« Nous imaginons un monde sans accidents de la route, » a déclaré Jeff Owens, directeur de la technologie Delphi. « Pour y parvenir, nous aurons besoin de la convergence des domaines de sécurité active, de la fusion des capteurs, de plateformes de connectivité et de logiciels avancés. Delphi a démontré que nous étions la seule entreprise à disposer de la bonne combinaison entre tous ces domaines. »

Au salon CES, le véhicule à conduite automatisée de Delphi présentera notamment les technologies V2E suivantes :
  • Communication Véhicule-à-véhicule : le véhicule Delphi peut voir tous les autres véhicules à proximité et détecter lorsqu’un véhicule voisin décide de manière soudaine de s’insérer sur la même voie.
  • Communication Véhicule-à-piéton : grâce à une puce spéciale se trouvant dans les smartphones, les piétons qui utilisent leur téléphone et ne prêtent pas attention à la circulation reçoivent une alerte.
  • Communication Véhicule-à-feux de circulation : grâce à un système dédié de communication à courte portée (Dedicated Short Range Communications - DSRC), le véhicule Delphi sera en mesure de connaître le statut des feux de circulation dans les rues de Las Vegas et d’anticiper les feux orange et rouge.
  • Angles morts : le véhicule à conduite automatisée de Delphi gère les situations où les intersections sont complexes empêchant le conducteur d’avoir une vue d’ensemble de la circulation.
  • Co-voiturage : la famille ainsi que les amis du conducteur peuvent être avisés de sa position afin qu’ils puissent lui demander de venir les chercher.
Bien que la conduite entièrement autonome soit un développement à long terme, Delphi conçoit et fabrique d’ores-et-déjà des systèmes avancés qui intègrent des caméras, des radars, des capteurs et des logiciels pour accroître la sécurité routière. Première mondiale l’année prochaine : la technologie V2V sera en première monte sur les véhicules Cadillac CTS 2017 équipés du système Super Cruise. A l’occasion du salon CES, Delphi dévoilera une autre première dans l’industrie avec une solution V2V pour le marché de la rechange qui permettra d’équiper tous les véhicules, et pas uniquement ceux qui disposent de cette technologie à l’origine, afin qu’ils puissent communiquer entre eux.

Delphi profitera également du salon CES pour présenter plusieurs de ses technologies avancées comme le cockpit sans contact et le tableau de bord 3D. Le cockpit sans contact de Delphi utilise des caméras infrarouges dissimulées qui permettent de suivre le mouvement des yeux afin de détecter ce que le conducteur est en train de regarder et d’en déduire l’action qui doit être opérée par le système d’infodivertissement. Le tableau de bord 3D de Delphi utilise une technologie graphique multicouches permettant de créer une expérience de conduite améliorée.

Vous pourrez découvrir les technologies Delphi dans l’espace « Gold Lot » et sur le stand 315 dans le « North Hall » du centre de conventions de Las Vegas.


  Source : Delphi



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué