16 décembre 2015
mySPIN, solution flexible Bosch pour l’intégration des smartphones
  • mySPIN propose près de 50 applications compatibles à travers le monde, soit trois fois plus que d’autres systèmes comparables
  • Succès en Chine : Bosch devient fournisseur des constructeurs automobiles JAC et Changan Ford et coopère avec Tencent, le propriétaire de « WeChat »
  • mySPIN pourra fournir à l’avenir des données du véhicule en vue de nouvelles applications


Vous souhaitez utiliser la navigation, des services en streaming ou encore l’agenda de votre smartphone tout en conduisant ? La solution d’intégration des smartphones mySPIN de Bosch le permet, en toute légalité et convivialité. La technologie Bosch que Jaguar Land Rover utilise depuis 2014 pour l’ensemble de sa flotte intègre le smartphone dans la voiture, indépendamment de son système d’exploitation (iOS ou Android). Elle permet d’utiliser des applications sélectionnées et adaptées par Bosch via l’interface à écran tactile de la console centrale, sans avoir à prendre le smartphone en main. Bosch vient de franchir une importante étape en Chine dans la poursuite de la diffusion de cette solution pour la première monte. Les constructeurs automobiles JAC et Changan Ford vont en effet proposer cette solution d’intégration à bord de leurs modèles et un accord de coopération a par ailleurs été signé avec le groupe chinois de technologies Tencent. Le nombre d’applications élargies pour mySPIN n’a fait que croître depuis 2013, avoisinant désormais les 50, soit trois fois plus que d’autres systèmes comparables. L’accent est mis essentiellement sur les applications média et de navigation telles que TomTom, Parkopedia, Hotelseeker ou encore Audials.

Forte progression en Chine
Tencent, le partenaire de coopération de Bosch, fait partie des trois principaux fournisseurs internet chinois. Il totalise plus de 500 millions d’utilisateurs avec des services tels que QQ Music ou encore l’application de communication WeChat. Tencent envisage d’optimiser une application pour mySPIN afin de rendre une sélection de services de communication disponible même durant la conduite. Cette nouvelle offre élargit la gamme d’applications pour mySPIN et l’adapte de plus en plus au marché régional. C’est ainsi qu’à compter de 2016, le constructeur automobile chinois JAC proposera mySPIN sur ses nouveaux modèles, permettant ainsi à ses clients d’accéder à de nombreuses applications utiles pour la conduite. Le constructeur Changan Ford lui emboîtera le pas en 2017.

Des voies novatrices vers de nouvelles applications
Pour la sélection des applications pour mySPIN, Bosch collabore avec des fournisseurs de renom tels que TomTom, mais emprunte aussi de nouvelles voies, développant par exemple ses propres applications telles que Drivelog ou concluant des accords de coopération avec des start-up telles que Familo. Cette application a par exemple remporté le hackathon organisé par Bosch. Il s’agit de manifestations au cours desquelles des programmeurs, développeurs informatiques, concepteurs et responsables de projet collaborent intensivement sur une courte période afin de développer un logiciel en commun. Bosch garantit ainsi la disponibilité des applications courantes au travers d’approches diverses, permettant par ailleurs à de nouveaux fournisseurs innovants de joindre leurs clients à bord de leurs véhicules.

Possibilité d’utilisation des données du véhicule
Grâce à la structure particulière de mySPIN, les constructeurs automobiles gardent en permanence un contrôle total sur la sélection d’applications que leurs clients peuvent utiliser, sur la conception de l’interface et sur l’utilisation des informations disponibles. « C’est également un avantage pour le conducteur, qui peut considérer le constructeur automobile comme un partenaire fiable », indique Torsten Mlasko, Directeur Général de Bosch SoftTec GmbH. A l’avenir, des constructeurs automobiles mettront également les données du véhicule à la disposition des applications via l’interface mySPIN. Des données telles que la pression des pneus ou le niveau de remplissage du réservoir seront utilisées par ces applications. Une station service bon marché ne sera alors proposée que si la jauge de carburant indique que l’on a atteint la réserve.

Toutes les applications autorisées pour mySPIN sont conçues tout spécialement pour être utilisées en roulant, avec une perte d’attention minimale du conducteur, garantissant ainsi une sécurité accrue. Les obstacles techniques à surmonter pour les applications sont faibles. Un kit de développement logiciel est mis à la disposition des développeurs d’applications. Le constructeur automobile peut définir individuellement les applications utilisables à bord du véhicule et les recenser dans une « White List » pouvant être actualisée et étendue avec une grande flexibilité. Outre l’intégration de smartphones basés sur iOS et Android, une solution pour téléphones Windows a déjà été mise en oeuvre dans le cadre d’un prototype et peut être fournie sur demande aux constructeurs automobiles.


  Source : Bosch



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué