28 décembre 2015
CES 2016 Las Vegas : Avec Bosch, la voiture connectée se transforme en assistant personnel
  • L’organisateur du CES distingue l’écran tactile à feedback haptique de Bosch
  • Bosch présente de nouvelles solutions pour la conduite et le stationnement automatiques
  • Le stand montre des innovations à découvrir et à tester soi-même
  • L’ensemble du tableau de bord de la voiture de démonstration sert d’affichage


La présence d’Internet à bord des véhicules constitue bien plus qu’un simple élément de confort pour les automobilistes. Internet rend en effet la conduite encore plus efficace et plus sûre, comme le montre Bosch lors du CES 2016 de Las Vegas, avec toute une série de fonctions et de systèmes d’assistance connectés. Le Groupe met également l’accent sur leur facilité d’utilisation afin de minimiser la perte d’attention du conducteur. L’illustration la plus récente de Bosch est une interface à écran tactile mise à l’honneur par l’organisateur du CES, et qui donne l’impression d’un clavier à touches grâce à un feedback haptique. A Las Vegas, Bosch présente également un aperçu de la conduite automatisée et de l’interconnexion intelligente des véhicules.

La voiture devient l’assistant personnel du conducteur

Bosch présente dans le North Hall un aperçu de l’automobile de demain. A bord de la voiture de démonstration Bosch, les visiteurs découvrent un nouveau mode de communication entre l’homme et la technologie. « Disposer de la bonne information au bon moment permet de minimiser la perte d’attention du conducteur », a indiqué Volkmar Denner, Président du Directoire chez Bosch, lors de la conférence de presse que le Groupe a tenue lors du CES 2016 de Las Vegas. A bord du véhicule de démonstration, le tableau de bord et la console centrale se sont transformés en affichage électronique, dont les contenus s’adaptent par exemple à l’environnement actuel du véhicule. Si un piéton s’approche par la droite, une séquence lumineuse s’active afin d’alerter le conducteur. Mais les préférences du conducteur et son planning sont également pris en compte : si un rendez-vous est annulé par exemple, la voiture pourra à l’avenir afficher automatiquement l’itinéraire pour se rendre sur le lieu du rendez-vous suivant. Et si le pilote automatique est activé, le conducteur disposera de davantage de temps libre et sera encore plus détendu lorsqu’il parviendra à destination.

Mais la voiture connectée du futur a bien d’autres atouts encore. Elle est reliée à la maison intelligente, de manière à pouvoir piloter à tout moment des fonctions domestiques telles que le chauffage ou les techniques de sécurité. Si un livreur se tient devant la porte par exemple, il suffira d’un clic sur l’affichage de la voiture pour le laisser entrer et déposer le colis dans la maison, et pour confirmer sa réception. L’interaction avec la technologie pourra réellement prendre des formes aussi variées, avec un haut niveau de confort et de sécurité. L’infoloisirs connecté permettra au conducteur de naviguer dans le trafic, mais aussi dans le déroulement de sa journée. Il offre l’accès à des services en ligne et des applications pour smartphone et pourra être commandé par le geste et la parole, comme lors d’un dialogue avec un passager. La voiture devient ainsi l’assistant personnel du conducteur.

Une interface à écran tactile qui donne l’impression de disposer de boutons mécaniques

Avant l’ouverture du salon, Bosch s’était vu décerner le CES 2016 Innovation Award dans la catégorie « In-Vehicle Audio/Video » pour sa nouvelle interface à écran tactile. L’appareil peut créer différentes textures de surface de manière à faire ressentir les éléments à l’écran. Ce feedback haptique permet une utilisation aisée des applications d’infoloisirs telles que navigation, radio et autres fonctions du smartphone. Ainsi, les conducteurs n’auront pas à regarder l’écran pour commander l’appareil, et leur regard ne sera pas détourné de la route. Des surfaces rugueuses, lisses ou à motifs représentent divers boutons et fonctions. Pour déclencher une commande, il suffit à l’utilisateur d’exercer une pression accrue sur ces boutons. La particularité consiste en ce qu’extérieurement, l’interface à écran tactile ne diffère pas d’un affichage classique, tout en donnant l’impression à l’utilisateur d’appuyer sur des boutons mécaniques.

Un ange gardien sur le cloud protégeant des véhicules à contre-sens
L’interconnexion permet de fournir des informations de dernière minute aux conducteurs. C’est particulièrement important, notamment en présence de véhicules circulant à contre-sens. Il faut en général quelques minutes pour que les alertes émises par les stations de radio soient communiquées aux véhicules, alors qu’un conducteur sur trois circulant à contre-sens termine sa course au bout de 500 mètres. Bosch développe actuellement une nouvelle alerte basée sur le cloud, qui à l’avenir signalera le danger aux automobilistes en une dizaine de secondes seulement. Elle se présentera sous la forme d’un module purement logiciel qui pourra s’intégrer dans des applications pour smartphone telles que myDriveAssist de Bosch ou dans des systèmes d’infoloisirs existants. Pour identifier une conduite à contre-sens, la fonction basée sur le cloud compare le mouvement réel des véhicules anonymes avec les sens de circulation autorisés. En cas d’écart, le conducteur concerné est averti de son erreur en quelques secondes, et les voitures circulant à proximité du véhicule à contre-sens sont alertées. Cette nouvelle fonction sera disponible à compter de 2016 sous la forme d’un service sur le cloud.

Le pilote d’autoroute améliorera la sécurité routière dès 2020
La conduite hautement automatisée renforcera encore la sécurité routière. Elle pourra devenir une réalité dès 2020 sur autoroute. Selon les prévisions des chercheurs Bosch en accidentologie, l’automatisation accrue peut considérablement réduire le nombre d’accidents, avec une baisse pouvant atteindre un tiers en Allemagne. Au salon CES 2016, Bosch présente les systèmes et capteurs requis pour la conduite automatisée au Sands Expo, à bord d’un autre véhicule de démonstration. Les visiteurs découvrent également le mode de fonctionnement du pilote d’autoroute, ce système hautement automatisé qui, sur autoroute, prend en charge l’intégralité des tâches et de la responsabilité du conducteur. Cette technologie fait déjà l’objet d’essais pratiques sur la voie publique. Bosch teste en effet la conduite automatisée sur des autoroutes allemandes et américaines, et depuis peu également sur des autoroutes japonaises.

Afin qu’à l’avenir, la voiture puisse elle aussi voir ce qui se passe à la sortie du prochain virage et identifier les dangers potentiels, des données issues d’Internet fournissent des informations en temps réel sur la présence d’embouteillages, de chantiers ou d’accidents. Ces données constituent un horizon électronique connecté appelé « Connected Horizon ». La voiture adopte ainsi une conduite encore plus prédictive, avec un gain de sécurité et d’efficacité à la clé.

C’est à la voiture, et non au conducteur, de chercher une place de stationnement
Tout trajet se termine par une manoeuvre de stationnement. Bosch développe pour ce faire une nouvelle fonction appelée Automated Valet Parking ou service de voiturier. Cette solution se substitue aux conducteurs lors de la recherche d’un emplacement libre dans un parc de stationnement et permet à la voiture de se garer en toute autonomie. Il suffit de laisser le véhicule à l’entrée du parc de stationnement. Via une application pour smartphone, le conducteur lui ordonne de rechercher une place de stationnement par elle-même. De même, la voiture peut sur demande revenir au point convenu. Ce stationnement entièrement automatisé repose sur une infrastructure intelligente dans les parcs de stationnement et sur des capteurs disposés à bord du véhicule, ainsi que sur l’interconnexion des deux. Des capteurs d’occupation fournissent par exemple des informations actualisées et précises sur la localisation des emplacements libres, afin de permettre à la voiture de s’y rendre. Bosch développe en interne la fonction de stationnement entièrement automatisée, ainsi que tous les composants requis.


  Source : Bosch



Haut de page

Auto-innovations.com n'est pas responsable du contenu de ce communiqué